Hôtel Polski de Tecia Werbowski

Hôtel Polski de Tecia Werbowski

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Dirlandaise, le 17 novembre 2008 (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 62 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 724 

Une liaison dangereuse

Tecia Werbowski est étonnante. Ses romans sont très courts mais très prenants. Celui-ci est beaucoup plus abouti que « Le Mur entre nous » et je l’ai de loin préféré pour l’histoire d’amour pathétique qu’il raconte.

L’hôtel Polski est un hôtel de seconde classe situé à Varsovie. C’est un petit immeuble insignifiant connu seulement des voyageurs venus de villes de province. L’hôtel n’a ni l’éclat ni le mystère qu’on associe à de tels établissements. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’hôtel fut le théâtre d’un épisode tout à fait troublant et énigmatique. En effet, la Gestapo promettait des visas d’émigration à des juifs fortunés qui acceptaient de sortir de l’ombre. Ils séjournaient à l’hôtel dans l’attente de ces visas payés pour la plupart une véritable fortune. On sait bien où aboutissaient ces juifs crédules… Un jour, Anna Kamien, une polonaise d’origine juive entre à l’hôtel avec une petite valise à la main. Elle est reçue par Joachim Riegel, un allemand marié, professeur de langues slaves et traducteur engagé comme agent de la Gestapo. Anna ne dispose pas de la somme suffisante pour payer son visa mais elle est très jolie et Joachim est tout de suite attiré par elle. Bientôt, ils deviennent amants malgré les nombreux dangers que leur liaison comporte. Plusieurs années plus tard, le fils de Joachim habitant l’Allemagne et la fille d’Anna habitant au Canada, effectuent une sorte de pèlerinage sur les lieux de cette liaison…

Que voilà une très belle et émouvante histoire d’amour ! En quelques pages seulement, Tecia Werbowski réussit à nous replonger dans l’atmosphère de la guerre et de ses dangers. Cette liaison entre une juive et un officier allemand qui n’aura durée que quelques jours, suffit à bouleverser la vie de leurs enfants respectifs qui apprennent avec stupeur cet amour plusieurs décennies plus tard. Une simple bague sortie du passé vient faire le lien avec le présent et constitue le symbole d’un amour que le temps n’aura en rien terni. Les souvenirs refont surface et s’envolent comme feuilles d’automne soulevées par le vent pour se déposer dans le cœur de ceux qui restent et qui peuvent comprendre toute la beauté de cet amour interdit. Une lecture bouleversante !

« Vous avez entendu, vous avez entendu ? Ces riches juifs prennent des bus de luxe pour partir au loin, ils s’achètent des passeports étrangers, une identité étrangère, ils paient très cher. Des bijoux, des diamants, des pièces d’or, des dollars, ils sont riches à en puer, ces juifs. J’ai entendu dire qu’ils étaient tous morts brûlés dans le ghetto, mais ce n’est pas vrai. Des centaines sont sortis de leurs cachettes en rampant, comme des cafards. Ils sont riches à en puer, ces juifs. Ils ont des pièces d’or, des dollars, des diamants, tout, ils sont riches à en puer, ces juifs. »

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Hôtel Polski

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Hôtel Polski".