Jules César de William Shakespeare

Jules César de William Shakespeare

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Théâtre et Poésie => Théâtre

Critiqué par Nance, le 31 octobre 2008 (Inscrite le 4 octobre 2007, - ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 917ème position).
Visites : 2 850 

Beware the Ides of March, you moron !!!

Jules César fait partie des pièces de Shakespeare que je ne déteste pas. La pièce aurait pu s'appeler Marcus Brutus (Jules César apparaît cinq secondes), mais j'imagine que ça aurait fait moins cool.

Alors, Marcus Brutus et ses amis orchestrent l'assassinat de César. (« Toi aussi, Brutus ? ») Après, ils essayent vainement de convaincre la populace qu'ils ne sont pas totalement incompétents, mais Marc Antoine est trop bon.

Je suis une inconditionnelle de cette période, celle des empereurs romains et cette pièce est absolument délicieuse à lire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Jules César [Texte imprimé] William Shakespeare préf., trad. et notes d'Yves Bonnefoy
    de Shakespeare, William Bonnefoy, Yves (Editeur scientifique)
    Gallimard / Collection Folio. Théâtre.
    ISBN : 9782070393206 ; EUR 5,70 ; 03/03/1995 ; 226 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Julius Caesar, 1623

8 étoiles

Critique de Martin1 (Chavagnes-en-Paillers (Vendée), Inscrit le 2 mars 2011, - ans) - 22 juillet 2014

Encore une fois, merci à Nance de m’avoir fait découvrir cette pièce. On y découvre comment se déroula l’assassinat de Julius Caesar par une grande partie des membres de son palais, à commencer par Cassius ainsi que son propre fils adoptif, Marcus Brutus.
Ce qui m’a passionné, plus que la scène du « Et tu, Brute ? » qui est très connue, c’est la magnifique vengeance de Marc Antoine. Le discours qu’il va faire suite au meurtre du grand César, sa manière de canaliser les haines non plus contre César mais contre les conjurateurs, voilà une manière originale de revisiter cet évènement historique.
A lire ! Je crois que j’ai encore mieux apprécié qu’Othello !

Tous des Salauds!

9 étoiles

Critique de PaulArthur (Lille, Inscrit le 10 décembre 2011, 22 ans) - 11 décembre 2011

La pièce montre outre les passions dans le coeur des hommes, leurs capacités de manipuler. Tous pour leur propre profit sauf Brutus. Toute bonnes actions ne restent pas impunies.

ANTOINE:
De tous les romains ce fut le plus noble. Tous les conspirateurs excepté lui agirent par jalousie du grand césar. Lui ne se fit l'un d'eux que par vertu civique et par souci loyal du bien de tous. Sa vie fut haute. Et les éléments s'étaient unis en lui avec tant de bonheur que la nature pourrait paraitre et dire à l'univers :"CE FUT UN HOMME"

Forums: Jules César

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Jules César".