Les voies de l'ombre, tome 2 : Stigmate de Jérôme Camut, Nathalie Hug

Les voies de l'ombre, tome 2 : Stigmate de Jérôme Camut, Nathalie Hug

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Madame Charlotte, le 30 octobre 2008 (Argelès sur mer, Inscrite le 30 octobre 2008, 43 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 902ème position).
Visites : 4 565 

excellent

Voilà la suite haletante des aventures de Kurtz le sanglant ! Le personnage a des allures de conquérant barbare, de révolutionnaire sanguinaire. Un bon vieux psychopathe bien atteint dont la détermination n’a d’égale que sa cruauté. Le dresseur joue avec ses cobayes, habile et machiavélique, il mène la danse. On retrouve les personnages du premier volume, changés et meurtris, dont certains, obsédés par la vengeance, auront du mal à retrouver une vie normale. L’Homme et son Humanité sont le thèmes centraux de ce thriller original et dense. Les personnages sont loin d’être des héros, et se trouvent confrontés à leur nature profonde, altérée (ou non) par leur rencontre avec Kurtz. La fin est surprenante et politiquement incorrecte. Passionnant !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les voies de l'ombre

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une suite plus qu'honorable

10 étoiles

Critique de Vertigineux (, Inscrit le 11 février 2011, 58 ans) - 11 décembre 2011

Il était bien entendu difficile pour le couple d'écrivains de produire une suite à la hauteur du premier tome de cette fabuleuse trilogie.
Je ne bouderai en rien mon plaisir en affirmant que Stigmate est en tout point le digne successeur de Prédation.
Le plaisir peut sembler moindre à la lecture de second roman mais il provient à coup sûr du fait que le lecteur s'habitue peu à peu à l'indéfinissable machiavélisme du démoniaque Kurtz.
Il est par ailleurs intéressant de suivre l'évolution des personnages de Prédation qui évoluent à nouveau dans ce second. De façon totalement originale et inattendue, tout à fait dans le style de ces deux écrivains pour le moins géniaux.
J'adhère une nouvelle fois. J'ai lu Stigmate en deux et ai déjà attaqué Instinct.

Le soufflé retombe bien vite...

6 étoiles

Critique de Amnezik (Noumea, Inscrit le 26 décembre 2006, 51 ans) - 18 août 2011

J'avais hâte de retrouver Kurtz et ses victimes mais malheureusement ce second opus est nettement moins addictif que Prédation.
L'on y retrouve certes un Kurtz toujours aussi azimuté, mais aussi plus mégalo que jamais, qui, au fil de ses états d'âme nous promet un retour fracassant (sans se presser comme dirait l'autre). Puis il y a les survivants, chacun essaye tant bien que mal de retrouver, sinon une vie normale, au moins une raison d'être ; pour certains la rédemption est dans le pardon alors que seule la vengeance pourra apaiser les autres... Et pour finir vient se greffer une vague affaire d'espionnage industriel sans grand intérêt.
Le roman n'est pas désagréable, ça reste un thriller honorable mais je justifierais ma note par la déception après la claque que fut la lecture de Prédation.
J'entame la suite avec un mélange d'impatience et d'appréhension...

L'angoisse monte d'un cran

9 étoiles

Critique de Chris (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 46 ans) - 4 juillet 2010

Je viens de terminer ce deuxième tome et ... j'ai couru acheter le dernier. Kurtz est de retour et son esprit tortueux a plus d'impact que je ne l'aurais cru. On découvre l'emprise psychologique que Kurtz a eu et a encore sur certaines de ses victime, et ça fait encore une fois très froid dans le dos.

C'est l'une des rares trilogies que j'ai dévorée aussi vite. Allez, je commence le troisième volume pour savoir jusqu'où l'esprit tordu d'un fou peut aller ...

Pa de renouvellement

4 étoiles

Critique de Manumanu55 (Bruxelles, Inscrit le 17 février 2005, 40 ans) - 8 juin 2010

On retrouve avec plaisir les divers personnages encore vivants de Prédation. On entame le roman tambour battant. Et… on tombe assez vite de haut.
Cette suite est assez bateau je trouve, voguant sur la vague du succès du premier tome, sans apporter grand chose de nouveau. Le final est particulièrement long à lire (lecture agrémenté de quelques soupirs bien (mal) placés).
Bien sûr la psychologie de Kurtz vaut le coup. Mais à côté de ça, c’est très fade en comparaison du premier.
Je lirai évidemment le tome 3, ça ne fait pas un doute. Mais j’ai très peur d’enchaîner une nouvelle déception.

Un peu moins réussi

6 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 47 ans) - 3 septembre 2009

Le point positif : la construction est identique au premier tome avec des chapitres courts et nerveux qui invitent sans cesse à tourner page après page. Gros bémol : les passages censés être écrits par Kurtz sont trop nombreux, et brisent souvent le rythme du roman. On a bien compris la complexité de ce psychopathe, et à en rajouter des tonnes, l'histoire s'en trouve parfois pénalisée.
Cela dit, on prend plaisir à suivre les destins de chacun des personnages marqués par une histoire hors du commun. Sans vraiment affirmer qu'ils sont attachants, ils n'en restent pas moins intéressants.

On retrouve donc les protagonistes présents dans le premier tome qui n'en ont pas encore fini avec cette sordide histoire. Chacun affrontera avec plus ou moins de réussite son destin, afin de tenter d'apaiser le conflit intérieur qui les traumatise jour après jour. Quelques situations attendues et de bons rebondissements suffisent à animer ce deuxième opus des "voies de l'ombre", sans toutefois réussir à égaler le précédent.

Peut-être un peu en dessous du précédent

7 étoiles

Critique de Loic3544 (Liffré (35), Inscrit le 1 décembre 2007, 41 ans) - 26 février 2009

Ce nouvel opus des "Voies de l'ombre" suit quelques-unes des victimes ayant survécu à leur rencontre avec Kurtz. Les auteurs nous font vivre les différentes réactions en fonction de différents paramètres : vengeance, pardon, incompréhension, ces différentes victimes, liées par un lien sanglant se soutiennent, se supportent, se comprennent... ou non. Car chacun a sa manière de sortir de l'horreur et tous ne sont pas à même de comprendre pourquoi tel ou tel autre réagit ainsi.

L'idée est très bonne mais la réalisation n'est pas parfaite à mon goût : certains personnages réagissent assez bizarrement, laissant un arrière goût malsain. De plus, tous ces personnages se croisent au cours de chapitres courts et nerveux dont la chronologie est parfois peu intuitive.

Donc, un sentiment bizarre, car cette suite du très efficace "Prédation" emprunte des chemins originaux mais pas faciles à suivre, et les choix de certains personnages laissent très dubitatif. Mais le suspense reste au rendez-vous et on dévore ce livre tellement on veut connaitre la fin.

Ne me convient pas

8 étoiles

Critique de LesieG (CANTARON, Inscrite le 20 avril 2005, 53 ans) - 31 octobre 2008

C'est un très bon polar mené tambour battant mais je n'adhére pas au comportement de certains protagonistes, ça me gène.
En tous cas, je n'ai pas été indifférente à ce livre et j'ai même réagi parfois "violement".

Forums: Les voies de l'ombre, tome 2 : Stigmate

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les voies de l'ombre, tome 2 : Stigmate".