Sécurité absolue de Serge Brussolo

Sécurité absolue de Serge Brussolo

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Francophone

Critiqué par ArzaK, le 21 octobre 2008 (Inscrit le 19 janvier 2004, 40 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (34 480ème position).
Visites : 2 378 

Etats excessifs d'Amérique

Un roman délirant qui se déroule dans une Californie décoiffante qui semble être l’Amérique de tous les excès : ultra violence, secte apocalyptique, avec des personnages déjantés à souhait : architecte fou, survivalistes forcenés, journaliste junkie, éditeur bodybuildé… Un bon délire, passionnant de bout en bout. Même pris dans les exigences « réalistes » du thriller, Brussolo ne s’embarrasse pas de vraisemblance et part dans des délires d’une grande force visuelle. Le premier chapitre est un passage d’anthologie à cet égard.

Le roman enferme beaucoup d’humour, un humour caustique et cynique, de chapitre en chapitre, on passe pratiquement d’un genre à l’autre, comme si le roman se voulait comme un kaléidoscope parodique. Les derniers chapitres du roman, dans un délire à la « The Cube », sont particulièrement réussis. Ne vous laissez pas abuser par ce titre, qui fonctionne certes en double sens (absolu est à comprendre au sens religieux du terme), mais à priori pas très attirant.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Grosses ficelles...

4 étoiles

Critique de Cecezi (Bourg-en-Bresse, Inscrit le 3 mars 2010, 38 ans) - 27 mars 2011

C'est suite à la critique d'ArzaK que je me suis lancé dans la lecture de ce roman de Brussolo, dont j'apprécie souvent l'univers. J'avoue avoir été bien déçu. Le roman est un peu long à démarrer, mais poser soigneusement la situation est aussi un moyen de donner à l'histoire un peu d'épaisseur. Beaucoup de personnages ont un air de déjà vu chez Brussolo et ailleurs. Vers les 2 / 3 du bouquin, il y a de pleines pages de remplissages. Et des ficelles Enormes, comme le séisme qui sauve à la dernière seconde le super héros, ou le super héros prêt à tomber dans les vapes qui a l'ultime forme pour arracher le masque du "Ninja".
Distrayant, et encore que les ficelles sont tellement visibles, que j'ai parfois eu du mal à entrer dans le livre, mais vraiment sans plus.

Forums: Sécurité absolue

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sécurité absolue".