A Mélie, sans mélo de Barbara Constantine

A Mélie, sans mélo de Barbara Constantine

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Ddh, le 9 octobre 2008 (Mouscron, Inscrit le 16 octobre 2005, 76 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 17 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (552ème position).
Visites : 5 059 

Le petit monde d'Amélimélo

Mélie ? C’est l’héroïne du livre et elle s’entoure d’un panel de personnages de tous âges. Sans mélo ? Il n’y a, en effet, aucun pathos dans ce roman bien que la course au bonheur de chacun soit entravée de pièges et embûches.
Mélie assume alertement ses septante ans et son veuvage : elle a, bien sûr, des soucis de santé latents mais qu’elle cache pour ne pas les voir en face. Ses intérêts ? sa famille et tout le petit monde qui gravite autour. Il y a beaucoup de truculence et d’humour dans la description des personnages que Barbara Constantine présente. Il y a Marcel qui vit au home dans sa petite chaise roulante qu’il abandonne, la nuit venue, pour se balader longuement à vélo ; Pépé, diminutif de Pedro, l’infirmier-chauffeur du home, guitariste à l’occasion ; sa fille Fanette et Gérard, le médecin largué de sa femme et donc un cœur à prendre ; Clara, sa petite-fille de 10 ans et son petit copain Antoine sans oublier Bello, le parrain musicien bohême et ses nombreux filleuls.
Le tout baigne dans une joyeuse ambiance où l’amour reste le moteur principal.
Beaucoup d’originalité dans le style et bien dans le ton d’aujourd’hui. Il y a du zapping qui va dans tous les (bons) sens. Dans ce roman, on se téléphone beaucoup ; beaucoup de dialogues aussi avec même des chuchotements : du coup, la police de caractères diffère ; on passe du 12 au 10 ! Il y a même du dictaphone écrit en italique qui permet à Marcel de s’épancher sur ses souvenirs.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Non

3 étoiles

Critique de Obriansp2 (, Inscrit le 28 mars 2010, 47 ans) - 4 octobre 2017

Je dis non mais c'est ce qu'un lecteur de maison d'édition dit à la lecture de ce livre. Il ne mérite pas d'avoir été publié. Barbara Constantine c'est la fille d'Eddy Constantine donc par conséquent c'est plus facile. C'est un Mélie mélo de textes et un monologue fatiguant, des phrases et des phrases pis du vélo, il faut pédaler évidement, du vélo du vélo pis des phrases et des phrases.

On connait la chanson…

5 étoiles

Critique de Isis (Chaville, Inscrite le 7 novembre 2010, 72 ans) - 16 avril 2015

C’est un beau roman, c’est une belle histoire, comme dit la chanson ; mais cette bluette intergénérationnelle si légère, jusqu’à paraître parfois inconsistante, n’est certes pas de la grande littérature !

Le langage parlé et la syntaxe très approximative (témoin le barbarisme, volontaire ou non, se rappeler de… qui revient un peu trop souvent au fil des pages !) ne laissent aucun doute sur la question.

Certes, tel n’est sûrement pas le but recherché par l’auteur qui a conçu ici un simple divertissement sans autre prétention.
Il faut donc se laisser emporter par ces personnages attachants, par ce vent d’optimisme et de tendresse qui, par les temps qui courent, font chaud au cœur et, au moins vous mettent de bonne humeur pour le reste de la journée, ce qui n’est déjà pas si mal !

Un peu comme un refrain entraînant qui revient vous obséder encore plusieurs heures après l’avoir écouté.
Les paroles de chansons populaires venant d’ailleurs à plusieurs reprises agrémenter le texte de cette histoire d’amour, tous âges confondus, on fredonnera peut-être, une fois le livre refermé, cette autre chanson de Michel Sardou « Elle court, elle court, la maladie d’amour dans le cœur des enfants de 7 à 77 ans»…

Au total, c'est un livre charmant, mais sans plus...

Comme un muscadet

5 étoiles

Critique de Fanou03 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 42 ans) - 4 décembre 2013

Voilà un court roman qui se lit vite, qui se lit bien. C’est un peu comme un bon muscadet. On sait bien que ce ne sera jamais un « grand vin » mais ses arômes floraux et fruités, sa légère effervescence, en font un breuvage rafraîchissant et gouleyant. On boit ça entre copains, avec quelques bonnes huîtres, l’ivresse vient tranquillement, et ça vous permet d’oublier les soucis et d’aimer encore la vie !

Barbara Constantine joue sur la vivacité des dialogues, de courts chapitres, une certaine chaleur humaine. Pas de prétention à se morfondre dans la gravité de l'existence. Carpe Diem ! nous dit Mélie, et on serait finalement bien avisé de suivre son exemple !

que du bonheur bonheur

10 étoiles

Critique de Pauline3340 (BORDEAUX, Inscrite le 2 août 2008, 49 ans) - 27 juin 2012

Vraiment Génial, plein de légèreté de joie. Enfin j'étais en vacances moi même avec Clara. Des destins de vie, moi j'aime.

Estival

10 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 45 ans) - 27 juin 2012

J'avais envie d'un livre positif et frais, sans histoire sombre, me voilà servie. C'est très chouette, vite lu, et cela donnerait presque envie d'être vieux!
La relation entre la petite-fille et sa grand-mère est unique. Tout cela se déguste comme un vin blanc bien frais.

Sublime !

9 étoiles

Critique de Mcchipie (, Inscrite le 16 mai 2007, 40 ans) - 11 janvier 2012

Quatrième de couverture :

Mélie, 72 ans, vit seule à la campagne. Sa petite-fille, Clara, vient pour la première fois passer chez elle toutes les vacances d'été. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu'elle a un problème de santé. Elle verra ça plus tard, La priorité, c'est sa Clarinette chérie. Mélie, le mélo, c'est pas son truc. Elle va passer l'été (le dernier ?) à fabriquer des souvenirs à Clara.





Mon avis :

Une sucrerie. Un moment de tendresse, un moment de pur plaisir. J'ai avalé ce petit roman.

Belle histoire à lire pour se divertir

8 étoiles

Critique de Pitchou (Morges - Suisse, Inscrite le 8 mai 2010, 28 ans) - 6 août 2011

Roman qui se lit facilement et qui est idéal pour se divertir. Cette histoire amène un grand coup de frais et de bonne humeur. C'est simple mais tellement vivant!! Parfois, on rigole tout seul devant notre livre et c'est plein de tendresse et de douceur! A lire à tous les âges

Divertissant

9 étoiles

Critique de Loranne (, Inscrite le 11 mai 2011, 29 ans) - 29 mai 2011

Un plaisir de lire Barbara CONSTANTINE !! Elle reste fidèle à son style d'écriture, simple et aéré, qui me séduit toujours.
Elle en arrive même à faire parler une chaise, pour savoir si elle est satisfaite de sa vie et de sa couleur !!!
Personnages toujours autant attachants, rencontre entre plusieurs générations, (grand-mère, mère et petite fille), avec une transmission de savoir de la grand-mère à la petite fille, pour qu'elle garde toujours en tête sa mamie.

Positif, enthousiaste, très agréable à lire, simplement.

Le bonheur est dans le pré

9 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 59 ans) - 25 mai 2011

... et à n'importe quel âge!
Quel plaisir de lire cet auteur; des histoires toutes simples, des personnages attachants, des vieilles personnes formidables et ... Mélie.
Voilà une personne qui nous réconcilie avec le temps qui passe.
On peut, à plus de 70 ans, rester sous la pluie pour le plaisir de sentir l'eau sur sa peau, apprendre la pêche à mains nues à sa petite fille et surtout... tomber amoureuse.

Si les romans de Barbara Constantine se ressemblent, je ne connais pas d'autres auteurs aussi gais et aussi optimistes.

Personnellement, je trouve qu'un livre comme ça de temps en temps, ça fait beaucoup, beaucoup de bien!

Un bel été

8 étoiles

Critique de Carmen (, Inscrite le 15 mai 2011, 71 ans) - 16 mai 2011

Des émotions, de la tendresse, de l'amour, de l'amitié, de l'humour, tous les ingrédients sont là pour ce joli roman à déguster sans modération pour notre plus grand plaisir.
Mélie, une vieille dame dynamique et souriante, veuve, vit à la campagne. Elle est heureuse de recevoir sa petite fille, Clara, pour les grandes vacances. A cette occasion, la maison se remplit et toute une tribu va s'y retrouver, des jeunes et des vieux, comme ce cher Marcel, bougon et ronchon (mais toujours amoureux de Mélie), qui ne rate pas une occasion de sortir de sa maison de retraite, Fanette, la maman de Clara, Gérard, un peu déboussolé depuis le départ de son épouse, Bello, l'éternel célibataire aux nombreux filleuls, le petit Antoine, le copain de Clara et quelques autres encore.
Les dernières analyses médicales de Mélie sont suspectes, mais elle préfère les oublier pour profiter au maximum de ce bel été qui s'annonce, comme s'il devait être le dernier. Elle ne veut surtout pas perdre de temps en examens supplémentaires pour ne pas gâcher ces vacances posées sous le signe du soleil, de la bonne humeur, des rires, de la musique, des promenades, de la pêche en rivière, des souvenirs heureux du passé, de l'amour et de l'amitié, du bonheur tout simple de la vie en famille.

Un petit monde tout chaud

9 étoiles

Critique de Valadon (Paris, Inscrite le 6 août 2010, 36 ans) - 20 mars 2011

Une maison à la campagne, une cabane dans les arbres, des mots doux murmurés, des balades à vélo, des amoureux de 10, 40, 70 ans, des nuits d'étés, des chansons, du soleil et de la pluie, de la musique et une roulotte. . . .
Un petit monde alien. J'embarque dans la soucoupe qui saura m'y emmener. Ce n'est pas mièvre, ça fait juste du bien. Ca donne envie de baisser les armes, et de créer son propre monde.
Merci à l'auteur pour toute cette douceur, il fallait oser. Et c'est fait avec talent !!

c'est tout simple et bien

8 étoiles

Critique de Laure 11 (, Inscrite le 15 août 2008, 43 ans) - 15 novembre 2010

Très frais, très facile à lire, puis surtout très touchant. Un livre sans prétention mais qui fait du bien

Du pur bonheur !

10 étoiles

Critique de Moune (, Inscrite le 8 septembre 2010, 47 ans) - 27 septembre 2010

L’automne est là, les jours sont gris et pluvieux. L’humeur est maussade, certainement. Mieux vaut oublier les livres tristes et larmoyants. Voilà qui tombe bien en fait car "à Méli sans mélo" est loin d’être un livre larmoyant. C’est une balade pleine de douceur, de légèreté, d’élégance sans prétention, un livre sans une once de mélodrame. Un livre affectueux mais loin d’être mièvre. Cette grand-mère espiègle et pleine de vie comme sa petite fille, peut-être même en plus insouciante, face à une petite fille aussi mature qu’une vieille dame. Voilà rencontre formidable s’il en est.
Un vrai moment de bonheur et d’air pur : parfait pour démarrer l’automne !
Un livre qui donne envie de partir à la découverte d’autres titres de Barbara Constantine !

Lecture de vacances très positive, très originale !

9 étoiles

Critique de Nanou04 (Thieusies, Inscrite le 18 août 2007, 50 ans) - 13 août 2010

Quelle rafraichissante lecture !

Une très bonne lecture pour moi où j'ai été surprise par le style d'écriture ainsi que par l'histoire en "mélimélo" de tous ces personnages vraiment uniques et si attachants.
Ce roman est très émouvant... car il parle de la vie, de l'amour, du bonheur...

Un coup de coeur!

10 étoiles

Critique de Lalie2548 (, Inscrite le 7 avril 2010, 32 ans) - 27 juin 2010

Ce weekend au soleil sur un transat. Voilà, où j'ai vécu un véritable un coup de coeur pour ce livre. Un peu comme les protagonistes se prélassent sous le tilleul.

J'ai ADORE l'écriture, l'histoire, les personnages, le décor. C'est frais, agréable. Ca détend et ça nous transporte dans un monde peuplé de beaux sentiments, d'amour, de joie, de bonheurs simples, de famille, d'amis.

A lire de toute urgence!

Je me suis retrouvé en pleine campagne avec des personnages attachants. On a l'impression d'être un peu de la famille.

Et cette petite Mélie, la grand-mère parfaite que tout le monde rêve d'avoir. Elle est adorable.

Je suis conquise. Depuis le début de cette année, c'est vraiment le meilleur livre que j'ai lu. Il a embelli encore plus mon weekend.

N'hésitez pas, partez pour un dépaysement magnifique!

Rafraîchissant

7 étoiles

Critique de Miss teigne (, Inscrite le 6 mars 2008, 36 ans) - 31 août 2009

Mélie est une vieille dame pleine d’énergie. Les résultats de ses derniers examens médicaux sont douteux mais peu lui chaut. Elle ne veut pas les connaître. Seul compte le bien-être de ceux qui lui sont chers : Clara, sa petite fille adoptée qu’elle accueille durant les vacances, sa fille débordée et célibataire, son docteur déprimé aux prises avec un divorce difficile, son ami le bougon Marcel qui dépérit dans une résidence pour personnes âgées,… Du balai pensées négatives. Exit les complications. Bonjour le vélo en tandem (car pédaler en duo, c’est tout de même le pied) et les petits plaisirs quotidiens.

"A Mélie sans mélo" est une historiette sans prétention, drôle et émouvante. Les phrases sont courtes et écrites le plus souvent en langage populaire. Une histoire où la solitude n'a pas de prise car si l'amour, amoureusement parlant, est parfois manquant, l'affection des proches est bien présente. Et puis, paraît-il qu'il n'y a pas d'âge pour aimer. Une histoire parcourue en tandem, à toute vitesse. Sympa.

Forums: A Mélie, sans mélo

Il n'y a pas encore de discussion autour de "A Mélie, sans mélo".