Angie ou les douze mesures d'un blues de David McNeil

Angie ou les douze mesures d'un blues de David McNeil

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Septularisen, le 18 septembre 2008 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 50 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (20 786ème position).
Visites : 2 338 

DU TOUT GRAND DAVID Mc NEIL!

Il est des écrivains dont plus tu lis leurs livres, plus tu les aimes, c’est le cas de David Mc NEIL et sa très belle écriture, toute en finesse, en digressions, en nuances, en douceur, en sensibilité…
David Mc NEIL écrit (bien, très bien…) et raconte toujours la même histoire, la sienne, puisque dans chacun de ses livres il raconte une petite partie de son incroyable vie de bohème. Et pourtant, on ne s’ennuie jamais, et plus il en dit, plus on voudrait en savoir sur lui, sur sa vie…

Dans ce livre, comme dans «Quelques pas dans les pas d’un ange», (où il racontait sa jeunesse auprès de son père) et «Tangages et roulis» (où il racontait sa cure de désintoxication à l’alcool), David McNEIL nous raconte ici (comme dans le livre «Tous les bars de zanzibar») une partie de sa jeunesse, ici l’année 1962 qu’il passe à Bruxelles et puis à Londres…
Au début du récit l’auteur rencontre, par hasard, en faisant du stop, le grand chanteur noir américain de blues Memphis Slim (John Len CHATMAN 1915-1988) et devient son «Road Manager», en fait, son homme à tout faire… Lui qui pourtant est musicien et ne s’intéresse qu’à sa musique, accepte cette situation pour une toute autre raison… elle se nomme Angie elle voyage à l’arrière de la Rolls Royce de Memphis SLIM et est très belle… «…J’ai du mal à quitter Angie des yeux. Je comprends maintenant ceux qui parlent de beauté «à vous couper le souffle», j’ai le souffle coupé…». David McNEIL tombe tout de suite amoureux d’elle…

Le partie la plus intéressante, est pour moi, dans ce récit, les merveilleux portraits que l’auteur dresse de ses rencontres… ce sont là généralement d’autres musiciens, on voit ainsi défiler dans ce livre : Milton «Mezz» Mezzrow (Milton MESIROW 1899-1972) ; Eddie Boyd (Edward Riley BOYD 1914-1994) ; Big Bill Broonzy (William Lee Conley BROONZY 1893-1958) ; «Champion» Jack Dupree (William Thomas DUPREE 1910-1992) ; Sonny Terry (Saunders TEDELL 1911-1986) ; Shakey Jake (James HARRIS 1921-1990) ; John Lee HOOKER (1917-2001) ; Brownie McGHEE (1915-1996) et beaucoup, beaucoup d’autres dont «Cinq types qui aiment tellement la chanson de Muddy WATERS qui chante «Rolling Stone» que le groupe a voulu s’appeler The Rolling Stones …».

On est aussi surpris par l’incroyable modernité du récit (p. ex. l’auteur décrit déjà les prémices des querelles linguistiques), mais le plus beau sont les très belles descriptions du Bruxelles de l’époque… les cafés et leurs tenanciers, les ruelles, les gens du petit peuple, l’Amigo, le quartier des marolles, la Grand-Place, le Wimpy…

On connaît David Mc NEIL, le fils de Marc CHAGALL, on connaît David Mc NEIL le chanteur, acteur, et réalisateur, on connaît David Mc NEIL l’écrivain de livres pour enfants, on connaît David Mc NEIL, l’auteur compositeur de chansons de Julien CLERC ; Yves MONTAND ; Alain SOUCHON ; Jacques DUTRONC, Sylvie VARTAN, Sacha DISTEL, Robert CHARLEBOIS ; Mireille MATHIEU, RENAUD, Laurent VOULZY, Dick RIVERS, Catherine DENEUVE… il serait largement, très largement, temps que l’on découvre David Mc NEIL l’écrivain et son magnifique style d’écriture unique et inimitable…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Angie ou Les douze mesures d'un blues [Texte imprimé] David McNeil
    de McNeil, David
    Gallimard / Collection Folio
    ISBN : 9782070358557 ; EUR 5,70 ; 18/09/2008 ; 185 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

AH...ça me donne envie de le lire!

8 étoiles

Critique de Pepe (, Inscrite le 18 février 2008, 37 ans) - 19 septembre 2008

J'ai beaucoup aimé "Quelques pas dans les pas d'un ange..." c'était une découverte émouvante et poétique...mon premier David Mc Neil...je suis sûre que cet opus me plaira aussi ...je vais vite aller me le procurer. Merci d'en avoir parlé!!!

Forums: Angie ou les douze mesures d'un blues

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Angie ou les douze mesures d'un blues".