Sociologie de la bourgeoisie de Michel Pinçon, Monique Pinçon-Charlot

Sociologie de la bourgeoisie de Michel Pinçon, Monique Pinçon-Charlot

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Falgo, le 13 septembre 2008 (Lauris, Inscrit(e) le 30 mai 2008, 79 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 333 

Comprendre le monde avec une sociologie intelligible

Petite merveille que cet opus des époux Pinçon poursuivant leurs investigations dans les arcanes de la grande bourgeoisie. Evitant tout jargon inutile, vivant, fourmillant d'exemples significatifs, fondé cependant sur une méthodologie rigoureuse, leur livre est un apport considérable à notre compréhension du monde dans lequel nous vivons.
Leur thèse est limpide: la grande bourgeoisie est à l'heure actuelle la seule classe sociale, au sens de Marx, qui se comporte en tant que telle. Ses membres disposent de trois formes de capital - l'économique, le culturel et le social - qui sont consciemment mis en convergence pour assurer la perpétuation de la classe. Ceci se fait au travers de la défense et de l'illustration de la famille patronymique, cellule de base de la grande bourgeoisie.
Celle-ci se déclare en faveur d'une théorie individualiste d'accomplissement des personnes, mais elle ne pratique pas cette théorie, jouant sur des mécanismes typiquement collectifs pour arriver à ses fins. Les Pinçon démontent avec précision les technologies sociales mises en oeuvre: écoles privées, rallyes pour les jeunes, clubs pour les adultes, quartiers d'habitat réservés, entre autres formes d'action sociale. Ainsi tous les choix sociaux relèvent d'une cooptation étroitement surveillée qui permet d'élire un nouveau membre d'un conseil d'administration aussi bien que de sélectionner le mari de sa fille (tout en lui laissant croire à la liberté de sa décision).
En conclusion quelques pages denses mettent en perspective, par contraste, les enjeux sociaux de la moyenne bourgeoisie et des classes populaires, coincées par ce qu'elles croient et pratiquent l'individualisme comme moteur social. Privés aujourd'hui de moyens de défense collectifs, leurs membres sont livrés aux mécanismes du marché et de ses acolytes, tragique illusion d'un possible accomplissement social.
Solidement appuyé sur une forte tradition sociologique (Marx, Veblen, Weber, Elias, Bourdieu), cet ouvrage est un inestimable éclair de lucidité sur le fonctionnement du monde

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Sociologie de la bourgeoisie

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sociologie de la bourgeoisie".