Meilleurs voeux de la Jamaïque de Ian Fleming

Meilleurs voeux de la Jamaïque de Ian Fleming
( Octopussy)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Anglophone

Critiqué par Bookivore, le 17 août 2008 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 35 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 2 055 

The last

"Meilleurs Voeux De La Jamaïque" est un recueil de nouvelles très court (dans l'intégrale 'Bouquins', il n'occupe qu'environ 60 pages de papier bible), sorti un an après la mort de Ian Fleming, et, donc, de manière posthume (forcément). Dernier livre de la saga bondienne, ce recueil est plus réussi que l'autre de la série ("Bons Baisers De Paris"). Il ne contient que trois histoires, dont deux écrites bien avant (en 1963 pour la seconde, et 1962 pour la dernière). La première histoire date, il me semble, de 1964 mais est créditée à 1965.

La première nouvelle porte le même titre que le recueil (en VO, "Octopussy", le recueil aussi), et n'a de lien avec le film de 1983 "Octopussy" que son titre. On y découvre un ancien officier des services secrets anglais, le major Smythe, réfugié à la Jamaïque depuis plusieurs années, à la suite d'un vol, de sa part, d'un trésor allemand de lingots d'or, durant la guerre. Un jour, Smythe reçoit la visite de James Bond, chargé de lui annoncer la terrible nouvelle de sa prochaine comparution devant un tribunal, pour son forfait perpétré durant la seconde guerre mondiale. Smythe se suicidra pour éviter le scandale...(dans le film, Octopussy est la fille de Smythe, c'est brièvement expliqué, mais le lien est très faible avec la nouvelle).

La seconde nouvelle s'appelle "La Sphère d'Emeraude" ("The Property Of A Lady"), et a été une des inspirationd du film "Octopussy", aussi (tout ce qui concerne la vente aux enchères de l'Oeuf de Fabergé, au début). Bond doit découvrir le futur acquéreur d'un objet inestimable, qui reviendra en tant que cadeau à un agent double anglais travaillant en fait pour le KGB...

Ultime nouvelle, "Bons Baisers De Berlin" (titre français ridicule, en VO, c'est "The Living Daylights") montre 007 chargé d'abattre, à Berlin, un tireur chargé, lui, de tuer un transfuge passant de l'Est à l'Ouest, pour gagner l'Angleterre. Bond va s'aperçevoir que le tireur est...une tireuse. Cette nouvelle a légèrement servi de base pour le film "Tuer N'Est Pas jouer", dont le titre original est, d'ailleurs, "The Living Daylights".

Dans l'ensemble, ces trois nouvelles sont excellentes, en particulier la seconde, qui aborde d'une manière très réaliste le système des ventes aux enchères. Ce recueil est trop court, et même si les nouvelles sont bonnes, rien, ici, ne vaut un roman du style "Goldfinger" ou "Au Service Secret De Sa Majesté". Il n'empêche, c'est plutôt pas mal !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Meilleurs voeux de la Jamaïque [Texte imprimé] Ian Fleming [trad. de l'anglais par Claude Elsen]
    de Fleming, Ian Elsen, Claude (Traducteur)
    Fleuve noir / 007
    ISBN : 9782265058514 ; 25 F ; 21/11/1987 ; 176 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  James Bond 007.

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Meilleurs voeux de la Jamaïque

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Meilleurs voeux de la Jamaïque".