Jessica
de Bryce Courtenay

critiqué par Roulemabosse, le 8 novembre 2001
(Tournai - 83 ans)


La note:  étoiles
Un pays où rien ne meurt naturellement
Un pays où la terre, la poussière, la chaleur, les inondations, la sécheresse, les espèces qui s'entre-dévorent, tout se conjugue pour le triomphe sans partage de la destruction... Car ce roman est aussi puissant par l'histoire que par la description de l'environnement cruel et sauvage dans lequel vit Jessica.
Garçon manqué, elle fait partie d'une équipe de travailleurs dans une ferme d'élevage et y montre un courage et une capacité étonnante. Sa mère, elle, ne s'intéresse qu'à l'autre fille : la si jolie Meg qu'elle destine à épouser Jack, le fils du patron de son mari et de Jessica. Un jour, un triple meurtre est commis et Jessica empêche la foule de lyncher le meurtrier, - un garçon devenu pauvre d'esprit suite à un accident. Or, comme Meg et Jessica sont amoureuses du même homme, leur mère s'allie à Meg pour conspirer et tramer contre Jessica : quand celle-ci attend un enfant, elles insinuent qu'il s'agit de celui du meurtrier fou, et n’hésiteront pas à priver Jessica de son bébé, en réalité à le lui voler. L'histoire, souvent très dure, cruelle, prend à la gorge et crie de vérité. Le seul reproche qu'on peut faire à ce livre est le suivant: pourquoi Jessica, si forte, ne se défend-elle pas davantage? C'est la raison pour laquelle je retire 1/2 étoile,... sinon c'était la perfection...
Un seul mot : SUBLIME ! 10 étoiles

Voici la 4ème de couverture :
"Chaque soir, au crépuscule, les serpents dansent au bord de l'eau. Arme au poing, Jessica les guette, elle a compte à régler avec eux. " Ainsi commence le récit d'un itinéraire initiatique au féminin dans le bush australien de 1910 à 1950. Inspiré par une histoire vraie, ce roman illustre le mélange insolite de sauvagerie, de conventions, de générosité qui caractérise l'Australie en retraçant le combat pour la justice d'une jeune fille en butte à l'hostilité de tous. Garçon manqué, Jessica aide son père - dont elle est l'orgueil - aux travaux de la ferme d'élevage qu'il possède en Nouvelle-Galles du Sud. Or, un jour, un effroyable meurtre est commis non loin de chez eux. Jessica sauve, seule, l'assassin de la vengeance aveugle d'une foule prête à le lyncher. Mais la justice prévaudra-t-elle au tribunal ? Neuf mois plus tard, la jeune fille met au monde un enfant et refusera de révéler l'identité du père. La rivalité qui l'oppose à sa sœur aînée, pour gagner l'amour du même homme, la poursuivra toute sa vie. Jusqu'au jour où le secret est enfin dévoilé. Ce récit, dominé par la force de caractère, l'innocence d'une bouleversante héroïne aux prises avec un environnement d'une extrême cruauté surprend, tient en haleine, et fait entrer dans toute la radicalité de l'imaginaire australien.


Mon avis :
Plongez au cœur du bush australien en compagnie d'une incroyable héroïne, forte, indomptable et magnifique. Dire que j'ai aimé ce livre est un pur euphémisme. J'ai adoré cette magnifique histoire et la manière dont nous est décrit l’Australie, ce pays si plein de beauté, de mystère et de cruauté. Je la recommande à tous ceux qui souhaitent se plonger dans une aventure inoubliable, vous ne le regretterez pas !

Monde imaginaire - Bourg La Reine - 47 ans - 17 novembre 2011