Les exploits d'un jeune Don Juan de Guillaume Apollinaire

Les exploits d'un jeune Don Juan de Guillaume Apollinaire

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Nance, le 7 août 2008 (Inscrite le 4 octobre 2007, - ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 3 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 2 étoiles (49 327ème position).
Visites : 2 225 

Pas mon genre d'érotisme

Les exploits d'un jeune Don Juan me fait penser à un scénario de film pornographique ! Un garçon qui découvre la sexualité commence à coucher avec tout le monde.

L’histoire n’est pas mauvaise pour un roman érotique, je ne m’attendais pas à de l’originalité (c’est très cliché), cependant je m’entendais à être excitée. L’écriture n’est pas assez sensuelle à mon goût. J’ai même été dégoûtée dans les passages de scatologie et d’urolagnie. Pourquoi tous les livres érotiques de l’époque que j’ai lu font ce genre de références ? Il y a tant de gens qui trouvent ça excitant, les excréments ? Je ne veux pas choquer les lecteurs de CL à qui ça pourrait être leur genre, je n’ai rien contre ça, mais ce n’est vraiment pas mon truc...

J’ai lu Les exploits d'un jeune Don Juan et Les onze mille verges parce que les titres m’ont attiré. Ce sont deux livres qui sont convenables littérairement, mais ce ne sont pas des livres qui m’ont fait de l’effet érotiquement. Côté érotique, je suis plus du genre Les infortunes de la Belle au Bois Dormant, la trilogie d’Anne Rice. Il faudrait quand même que je lise les oeuvres majeures de Guillaume Apollinaire, dont je n’ai lu que ces deux romans.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une petite horreur pornographique

2 étoiles

Critique de Veneziano (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 41 ans) - 10 novembre 2009

Quelle déception, quand on s'attend à du sexe léger et fin, de la part d'un tel auteur ! Le ton est gras et pompier, le consentement des partenaires, le plus souvent familiaux, paraît, le plus souvent, superfétatoire ! Vous comprendrez la nausée que j'ai pu avoir, malgré d'émoustillantes premières pages. Ce petit livre est à vomir. Heureusement qu'il est court et qu'il ne m' coûté qu'1,90€ ; pardon pour cette mention sans doute triviale, mais elle est loin de celles contenus dans cette nouvelle.

Forums: Les exploits d'un jeune Don Juan

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les exploits d'un jeune Don Juan".