Laure du bout du monde de Pierre Magnan

Laure du bout du monde de Pierre Magnan

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Spiderman, le 26 juin 2008 (Inscrit le 14 juin 2008, 55 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (9 601ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 2 585 

Une étoile des Baronnies

Pierre Magnan nous emmène cette fois dans les Baronnies et nous fait découvrir cette région du sud de la Drôme et plus précisément l'extraordinaire village d'Eourres, bout du monde haut-alpin quasiment enclavé en territoire drômois. Nous mettons nos pas dans ceux de Laure, enfant de l'après-guerre qui veut aller plus loin que les champs de lavande qui marquent son horizon.
La savoureuse écriture de Pierre Magnan emporte encore une fois le lecteur sur les calades, roubines et faysses d'une Provence sans clichés, au coeur de familles à la médiocrité "ordinaire", en nous faisant croiser des personnages réels tels Fernand Morénas (de l'auberge Regain à Buoux) ou portant des prénoms extraordinaires (Népomucène) ou en rapport avec les héros d'autres aventures (Séraphin rappellera aux "accros" de Magnan Séraphin Monge, le fantastique héros de "La maison assassinée" et de sa suite moins connue, "Le mystère de Séraphin Monge").
Après avoir lu ce livre, je n'ai pu résister à la tentation de visiter Eourres, qui est encore plus attachant aujourd'hui et "en vrai" que dans le roman de Magnan, qui nous montre encore comment la lecture est une fenêtre sur le monde même quand on est perdu ... au bout du monde.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Laure du bout du monde [Texte imprimé], roman Pierre Magnan
    de Magnan, Pierre
    Denoël
    ISBN : 9782207258682 ; EUR 18,00 ; 11/05/2006 ; 285 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bravo Monsieur MAGNAN

9 étoiles

Critique de Hexagone (, Inscrit le 22 juillet 2006, 46 ans) - 2 septembre 2017

J'ai plusieurs raisons pour lire Pierre MAGNAN.
C'est un écrivain que j'ai eu la chance de rencontrer il y a un petite dizaine d'années, sous les platanes de Provence à Varages dans le Var.
Ce fut une après-midi extraordinaire et inoubliable.
Il disait qu'un écrivain mort n'a plus de lecteur, j'aime à le faire mentir et à perpétuer son souvenir.
Je connais assez bien la région dans laquelle se déroule son oeuvre et notamment les villages qui apparaissent dans ce livre.
Il disait qu'au dessus du 48 ème parallèle il n'était pas lu, mais non Pierre, vos oeuvres migrent vers le septentrion avec succès.
Et pour finir l'écriture de M. MAGNAN est une régal. Très classique, riche en vocabulaire, poétique et harmonieuse, un vrai talent d'écrivain.
Ce livre ne fait défaut à son talent. Une oeuvre qui décrit la dure vie de Laure au travers du village d'Eourres, situé entre Laragne et Séderon. La lutte pour survivre, pour vivre et grandir dans cette campagne hostile, avare de plaisirs et de richesse naturelle. Un roman dans lequel Pierre MAGNAN décrit la vie d'une personne qu'il a rencontrée. Comme il disait, les gens que vous rencontrez pensent que leur vie est un roman alors qu'elle est des plus banales. Celle de Laure, petit bout d'enfant de 750 grammes à la naissance l'a interpellé et il en a fait un roman. Bravo Pierre Magnan, vous avez signé là un livre authentique, ancré dans votre région et qui relate à merveille la lutte de ces humbles paysans drômois dans les années 50. On pourrait évoquer le roman de terroir teinté de l'oeuvre de Giono que Magnan a très bien connu. Lisez au moins un roman de Magnan, le plus célèbre , car ayant été porté à l'écran, est La maison assassinée. Adaptation que l'auteur regrettait sous certains aspects,mais c'est une autre histoire. Bonne lecture.

Magnifique!

10 étoiles

Critique de Rock30 (Nimes, Inscrit le 6 juillet 2008, 54 ans) - 27 septembre 2009

Encore une fois Pierre Magnan nous a pondu un livre formidable, avec comme à l'accoutumée son style magique empli de poésie et de dures réalités. Le personnage de Laure est sans commune mesure avec le monde qui l'entoure où la vie est dure. Elle est le supplément d'âme de ce bout du monde où survivre revient parfois à écraser les autres. Le personnage de Séraphin (petit clin d'œil au livre la maison assassinée) est tellement beau lui aussi qu'en comparaison tout le reste s'efface. Attention je n'ai pas la larme facile mais à deux ou trois reprises j'ai difficilement réprimé une envie de pleurer. A la toute fin du livre, une fin si belle, j'ai été tellement surpris que les larmes ont coulé, je n'ai pas honte de le dire. Un livre magnifique.

Forums: Laure du bout du monde

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Laure du bout du monde de Pierre Magnan 3 Hexagone 15 août 2010 @ 11:08

Autres discussion autour de Laure du bout du monde »