Spirou et Fantasio, tome 48 : L'homme qui ne voulait pas mourir
de Jean David Morvan (Scénario), José Luis Munuera (Dessin)

critiqué par Bookivore, le 23 juin 2008
(MENUCOURT - 37 ans)


La note:  étoiles
Excellent ! Le meilleur Spirou de Morvan & Munuera !
Autant j'ai été déçu par "Paris-Sous-Seine" et "Spirou A Tokyo", autant ce 48ème tome m'a vraiment beaucoup plu ! Ce n'est pas le meilleur de la saga, mais incontestablement le meilleur du duo Morvan & Munuera !
L'album est en quelque sorte la suite de "Spirou & les héritiers", lequel est quand même le 4ème tome de la série. On a la surprise d'apprendre que l'oncle de Fantasio, Tanzafio (dont Fantasio et son cruel cousin Zantafio héritaient, dans le tome 4) n'est pas mort. Il a 131 ans, et grâce à une fontaine de jouvence située dans la citée de l'Eldorado (qu'il a découverte au cours de ses pérégrinations anciennes), il a pu obtenir une jeunesse prolongée, et défier ainsi la mort.
Seulement, il commence à être à cours de 'carburant', et se doit à toute vitesse de retourner là-bas. Spirou & Fantasio vont l'aider, suivis de très près par l'infâme Zantafio, qui colle littéralement au Q Tanzafio pour obtenir son secret...

Morvan & Munuera ont apporté à la série ce qui ne s'y trouvait pas avant : la violence. Ici, pas mal de sang, de morts, de cruauté. Ce n'est pas spécialement un mal, ça rend les trois albums du duo totalement à part du reste de la série.
Avec un final dantesque, "L'homme qui ne voulait pas mourir" est un excellent album de Spirou !
pas mal du tout 7 étoiles

Morvan et Munuera ont progressé depuis "Paris-sous-Seine". Cette aventure est plus riche en rebondissements que la précédente et le caractère des personnages y est plus travaillé.

Incontestablement, il s'agit (pour l'instant) du meilleur Spirou et Fantasio de Morvan & Munuera, même si on est encore loin d'atteindre le niveau des auteurs précédents...

Yanne - - 30 ans - 9 mai 2009