Spirou et Fantasio, tome 47 : Paris-sous-Seine
de Jean David Morvan (Scénario), José Luis Munuera (Dessin)

critiqué par Bookivore, le 23 juin 2008
(MENUCOURT - 37 ans)


La note:  étoiles
Moyen
De très beaux dessins (même s'il faut parvenir à s'habituer au style de Munuera, vraiment différent de celui des autres dessinateurs de la série), pour un scénario vraiment nullissime.
Ce 47ème tome est un des moins bons, largement. L'histoire est simple : une ancienne amie et collègue du comte de Champignac a décidé de noyer Paris, en utilisant une machine inventée par le comte, une machine capable de vaporiser de grosses quantités d'eau (afin d'aider le Tiers-Monde) pour la rebalancer ailleurs.
Paris sous l'eau, ça permet à Munuera de nous offrir quelques vignettes vraiment sublimes...Mais l'attrait du scénario est si faiblard qu'on ne peut être que déçu en lisant cette aventure.
Pour fans absolus de Spirou, mais pour les autres...passez votre chemin !
On a connu bien mieux... 3 étoiles

Les dessins sont plutôt bons, mais on a l'impression que les auteurs découvrent les personnages pour la première fois. On découvre le comte de Champignac sous un nouveau jour: lui qui, jusque là était toujours absorbé dans ses champignons est amoureux. Fantasio n'est plus vraiment drôle; sa maladresse peut même être ici considérée comme pathétique. Spirou est redevenu le héros parfait des premiers albums, perdant ainsi une bonne partie du caractère humain que lui avaient donné Tome & Janry. Et, quand à Spip, il est plus bougon que jamais.

En somme, c'est un album pas terrible comparé à ceux auxquels on était habitué, et le pire, c'est que ce n'est pas le plus mauvais de Morvan et Munuera.

A la décharge des auteurs, il faut bien avouer qu'il doit être difficile de faire mieux que les géniaux Tome & Janry! Il est cependant regrettable que ceux-ci aient choisi de passer le flambeau de cette série culte!

Yanne - - 30 ans - 8 mai 2009