Blake et Mortimer, tome 05 : Le mystère de la grande pyramide (2)
de Edgar Pierre Jacobs

critiqué par Bookivore, le 12 juin 2008
(MENUCOURT - 37 ans)


La note:  étoiles
Summum absolu de la bande dessinée
Edgar P. Jacobs est (était) un des plus grands auteurs de bande dessinée, et une des fiertés de la Belgique en ce domaine avec Hergé. La saga 'Bake & Mortimer', typiquement britiche en dépit de sa nationalité belge, est à ce titre un sommet inaltérable de cet art graphique. Et cette aventure en deux tomes, "Le Mystère de la Grand Pyramide" est le meilleur de la série entière (y compris les albums dessinés et écrits après la mort de Jacobs, nettement moins bons à mon sens, d'ailleurs).
Il serait à la fois vain et débile de ma part de vous raconter l'ensemble des péripéties et aventures de cette histoire en deux tomes (deux tomes = deux critiques sur le site, mais même texte). Bien entendu, l'action se passe en Egypte, dans les années 50 vraisemblablement (l'album a été conçu en 1954, si j'ai bonne mémoire). Blake et Mortimer (Mortimer apparaît plus souvent que Blake, d'ailleurs) vont se retrouver au coeur d'une énigme tenant à la fois du grandiose et de l'inquiétant, située au coeur de la fameuse grande pyramide du plateau de Gizeh.
Dessins remarquables, style imparable, sérieux (l'humour est présent, mais il ne faut pas compter sur des gags, ceux qui connaissent la série le savent bien), scénario totalement grandiose (un film sur le sujet, adapté de la BD, serait splendide, à n'en pas douter), personnages hautement intéressants, passages cultes, notamment la fin...Rien à dire sur "Le Mystère de la Grande Pyramide". C'est, littéralement, un summum absolu du genre, et de la BD en général. By Jove !
Polar quasi-colonial au pied des pyramides 8 étoiles

Par rapport au premier tome, le rythme s'accélère encore, pour presque s'emballer, les rebondissements se rencontrent quasiment toutes les trois bulles, et les trahisons successives deviennent légion.
L'aspect rocambolesque de l'énigme en devient presque burlesque, et rompt quelque peu avec la nature flegmatique de la première partie.
La chute est de nature surnaturelle, ce que j'ai un peu regretté, mais elle est porteuse d'amusements. C'est le genre de choses que j'adorais enfant.

Veneziano - Paris - 41 ans - 31 juillet 2008


Mieux encore que le premier tome! 10 étoiles

Quelle enquête! quel dénouement! Dans le deuxieme opus, la partie fantastique prend un peu plus d'importance, pour notre plus grand plaisir, car il ne dénature ni le coté captivant, ni le suspens, ni le coté instructif, ni les intrigue. Il ne donne que du bonus!


Un très très très très bon tome!

Soldatdeplomb4 - Nancy - 30 ans - 28 juin 2008