Ric Hochet, tome 23 : La Ligne de Mort de André-Paul Duchâteau (Scénario), Tibet (Dessin)

Ric Hochet, tome 23 : La Ligne de Mort de André-Paul Duchâteau (Scénario), Tibet (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Bookivore, le 8 juin 2008 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 36 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (35 177ème position).
Visites : 2 619 

Cardiaques, s'abstenir...

Après avoir refusé - car il n'est pas à ses ordres ! - l'invitation du professeur Hermelin (qui l'a appelé pour lui demander de venir le voir, suite à des événements inexpliqués de vol dans son laboratoire secret), Ric se décide quand même à le voir. Sur la route, il est témoin de plusieurs drames : un routier, un employé de chantier, meurent subitement d'une crise cardiaque. De même qu'Hermelin, qui, sans en mourir, en subit lui aussi une. Enquêtant sur ces coïncidences (toutes les crises ont eu lieu à la même heure, 16h15, et la position des victimes sur la carte est en totale ligne droite), Ric va vite découvrir qu'une invention d'Hermelin, capable d'arrêter le coeur, est au centre de tout cela. Problème, cependant : cette invention n'a pas pu se faire, elle a capoté, ne marche pas... Alors, qui - ou quoi - est à l'origine de cette épidémie de morts naturelles ?
Une enquête plutôt intéressante, sans être grandiose. On retrouve avec plus ou moins de plaisir le professeur Hermelin, pas exactement le personnage le plus sympathique (trop prétentieux et colérique) de la série. La fin est absolument excellente, mais on sent un petit ralentissement au milieu de l'album. En soi, un bon cru, sans plus. Ca aurait pu être nettement mieux exploité, cette histoire de machine servant à stopper le coeur !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Ric Hochet

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

En groupe c'est mieux...

8 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 36 ans) - 14 février 2014

Face à la colère d'une femme trahie, toutes les associations de malfaiteurs ont l'air bien piteuses et mesquines (surtout celles qui ont le vernis de l'Etat, d'ailleurs...) et ne représentent plus grand chose. Et quand cette haine se joint à une organisation scientifique qui cache ses bureaux au fin fond de la campagne française - fréquent détail réaliste utilisé dans les histoires de Ric Hochet, soigneusement dissimulée au yeux des incultes profanes le résultat ne peut être qu'explosif.

Surtout quand se mêle à eux un professeur acariâtre et de fourbes complots qui ne disent pas leur nom, ainsi que dans cet album: un très bon cru des aventures du journaliste trompe-la-mort à la splendide Targa bergamote, ou pour ne pas carrément l'avouer un des meilleurs. Heureusement il en faut un peu plus que la ligne de mort pour démonter Ric !

Tout y est.

Forums: Ric Hochet, tome 23 : La Ligne de Mort

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Ric Hochet, tome 23 : La Ligne de Mort".