Spirou et Fantasio, tome 21 : Du glucose pour Noémie
de Jean-Claude Fournier

critiqué par Bookivore, le 18 mai 2008
(MENUCOURT - 36 ans)


La note:  étoiles
Noémie, si jolie
Cette longue aventure dessinée par Fournier est la suite du "Champignon Nippon" (la petite histoire présente à la fin de l'album "Le faiseur d'or"). Elle porte un nom assez étrange, qui laisse perplexe pendant de longues pages, car ce n'est qu'à partir de la page 46 (sur 60) que l'on découvre 'qui' est Noémie, et pourquoi 'elle' a besoin de glucose. Non, ce n'est pas une jeune fille diabétique (pardon pour l'allusion un peu douteuse) ! Noémie est...une belle voiture rose !

Dans cet album, Spirou et Fantasio, au Japon (puis en France, à Champignac), sont aux prises avec une redoutable organisation terroriste, le Triangle, qui veut à tout prix mettre la main sur une invention du scientifique japonais Itoh Kata (qui apparaîtra encore dans quelques aventures dessinées par Fournier).
Rebondissements en tous genre sont légion ici, dans ce que l'on pourrait gentiment appeler une aventure sans répit, mais sans grande envergure non plus. Je ne dis pas que "Du glucose pour Noémie" est moyen, non ; mais on se sent un peu déçu en lisant cet album.
Quelques passages sont vraiment géniaux, quand même, comme celui du train qui sort de la gare (époustouflant). Une bonne aventure, dont la suite ("L'abbaye truquée") sera nettement supérieure. Enfin, selon mon humble avis de fan.
Un peu de détente! 7 étoiles

Je ne suis pas une grande fan de Spirou et Fantasio mais j'ai apprécié cette histoire. Elle est bien menée et est ni trop courte, ni trop longue. Les dessins sont vraiment bons. C'est un chouette album.

J'aime beaucoup le personnage de Spip que je trouve adorable et très drôle.

Donc même si ce n'est pas ma bande dessinée préférée, j'ai bien aimé.

Lalie2548 - - 34 ans - 15 juillet 2010