Ric Hochet, tome 31 : K.O. en 9 rounds de André-Paul Duchâteau (Scénario), Tibet (Dessin)

Ric Hochet, tome 31 : K.O. en 9 rounds de André-Paul Duchâteau (Scénario), Tibet (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Bookivore, le 17 mai 2008 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 36 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (33 678ème position).
Visites : 2 503 

Un 'Ric Hochet' particulier

Ce 31ème tome de Ric Hochet est totalement différent des autres : en effet, il ne s'agit pas d'une aventure complète de 48 pages, mais d'un tome de 80 pages contenant 9 courtes histoires indépendantes. Cet album est d'ailleurs catalogué comme 'spécial Ric Hochet'.
Ces neuf histoires, dont certaines sont plus réussies que d'autres ("Coup de soleil", la première, est remarquablement banale, alors que "Le village de la peur" et "Péril en la demeure" sont nettement plus abouties et intéressantes).

Petit problème avec ce tome spécial : les courtes histoires ne semblent pas être la prédilection des auteurs. Les intrigues sont simplistes (comparé aux intrigues des longues histoires, bien plus développées, et heureusement d'ailleurs), les raccourcis sont légion, on a même parfois un peu l'impression de travail bâclé ("Coup de soleil"). Malgré cela, les dessins de Tibet sont comme toujours superbes, on retrouve à chaque aventure les personnages secondaires tant appréciés des fans (Bourdon, et parfois Nadine), et pour un fan de la série, ça reste un excellent moment à passer, et qui plus est, plus important (en nombre de pages) que les autres albums.
Bref, pas un grand tome, mais ça se lit cependant avec plaisir !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Ric Hochet

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Que des sales gueules !

9 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 36 ans) - 7 mars 2014

Un excellent opus des aventures de Ric Hochet... Les vilains sont en bande, même parfois jeunes, et souvent grossiers sinon prêts à tout pour gagner quelques deniers - y compris à jouer l'entente. Ric va donner un bon coup de pied dans ces fourmilières bien ordonnées pour le grand plaisir des lecteurs de cette série vintage juste ce qu'il faut !

Et comme d'habitude la chienlit se reconnaît de suite dans ses traits précisément dessinées par Tibet: en fait une sorte de maladie répandue jusque dans les hautes-sphères et dominée par l'engeance qui gagne peu à peu du terrain, avant cependant que ne s'en mêle le reporter à la 911 citron (qu'il ne possède d'ailleurs pas au début, rappelons-le à ces fanatiques épris d'exactitude.) *Mention spéciale à "Le village de la peur" et aussi à "Le traître malgré lui", ou des membres de secte anonymes devront enfin subir les châtiments et traitement divers qu'ils réservent à ceux qui ne sont pas d'accord avec eux. Bref, je conseille vivement dans le genre numéro 9...

Forums: Ric Hochet, tome 31 : K.O. en 9 rounds

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Ric Hochet, tome 31 : K.O. en 9 rounds".