Le Dernier Livre de Sergi Pàmies
de Sergi Pàmies

critiqué par Sahkti, le 14 avril 2008
(Genève - 46 ans)


La note:  étoiles
Peur de nous-mêmes?
Le dernier livre de Sergi Pamiès ou de quoi accrocher le lecteur qui va se dire "Mais non, pas possible?!". Une boutade de l'auteur à l'image du ton qu'il emploie dans ce recueil de nouvelles, par moments survolté et euphorique, par moments plus grave.
Un fil conducteur: la prise de conscience par le narrateur d'une évidence qui le bouleverse soudain et le ferait presque paniquer, comme par exemple cet homme qui commence à réfléchir au prix qu'il vaudrait, suite à une réflexion de son père. Que valons-nous monétairement parlant? Trop se dit-il, personne ne pourrait payer une telle somme et pourtant, en y réfléchissant bien, vaut-il réellement tout cet argent?
Ou encore cet autre homme, fier de son Audi A6 flambant neuve avec lecteur CD. Il écoute Barbara , oubliée depuis de nombreuses années, et apprend quelques heures plus tard qu'elle vient de mourir. L'expérience se renouvelle avec Stéphane Grappelli, puis Sonny Bono. Et si l'homme disposait du pouvoir de faire mourir les musiciens rien qu'en les écoutant? Voilà une idée qui le séduit puis le terrorise.
Il en va ainsi tout au long de ce recueil qui nous permet de mettre le doigt sur nos propres réflexions face à nous-mêmes, sur cette valeur et ce pouvoir que nous nous octroyons, de manière fictive ou non.
Une écriture agréablement rythmée et des idées originales font le charme de ce livre à déguster sans modération.