Merrick de Anne Rice

Merrick de Anne Rice

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Sorcius, le 14 octobre 2001 (Bruxelles, Inscrite le 16 novembre 2000, 50 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (36 829ème position).
Visites : 4 020  (depuis Novembre 2007)

Décevant

Voici le dernier Anne Rice. Bof bof, je suis déçue. Pourtant, je l'attendais avec impatience : un mélange de la série des vampires et de celle des sorcières, quel bonheur en perspective !
Eh bien non ! D'abord, le livre est mince, très mince, trop mince. Ensuite, Merrick est peut-être une sorcière très puissante, intelligente, mais son personnage manque de profondeur, de relief. Elle est sollicitée par Louis, le beau vampire qui n'en finit pas de regretter sa Claudia, morte atrocement plus de cent ans auparavant, et qui rêve d'entrer en contact avec son âme…
Sortilèges, sang, vaudou n'arrivent pas à nous captiver. Cette fois, Anne Rice a échoué et j'attends avec une grande impatience le prochain, "Or et Sang", en espérant qu'elle nous éblouira de nouveau avec son génie littéraire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Décevant

3 étoiles

Critique de Abujoy (Rennes, Inscrite le 18 mars 2008, 33 ans) - 28 décembre 2008

On retrouve le style romantique et ronflant d'Anne Rice, ou comment remplir une histoire qui aurait pu être intéressante... L'intrigue est en effet alléchante pour les fans d'Anne Rice et de ses vampires : le retour de Claudia à travers son fantôme, Louis et Lestat, etc.

Je noterais d'abord que malgré le changement de narrateur (ici, David Talbot), le style reste toujours identique : très romantique, très statique (lent) aussi. Entre les différents tomes, il n'y a guère que les pensées intimes du narrateur qui varient, ce qui n'est pas spécialement une surprise.

--- ATTENTION LE PARAGRAPHE SUIVANT CONTIENT DES ELEMENTS DE L'HISTOIRE ---

L'histoire de ce tome me semble comporter de nombreuses lacunes : le "problème" du fantôme de Claudia n'est pas réglé, ce qui laisse présager une énième suite, la transformation vampirique de l'héroïne est survolée, et ne parlons pas de Louis qui après une tentative de suicide ratée, ne se sent plus comme la cinquième roue de carrosse sous prétexte qu'il devient enfin plus puissant (alors qu'auparavant, ce trait distinctif était fortement mis en avant et par Louis et par les autres personnages...).

--- FIN DU PARAGRAPHE "SPOILER" ---

Bref, un roman dans la lignée de ceux précédemment écrits par Anne Rice, très peu d'éléments nouveaux et on peut aisément sauter des chapitres entiers sans que cela n'apporte préjudice à la compréhension du roman.

Assez déroutant

6 étoiles

Critique de Babsid (La Varenne St Hilaire, Inscrite le 8 mai 2006, 32 ans) - 9 juillet 2008

Pour ma part, je ne connaissais pas cette série, si ce n’est pas ses adaptations cinématographiques. J’en ai acheté un au hasard avant de comprendre qu’ils se suivaient.
Bref, cela n’a pas entravé ma lecture car les allusions faites à d’autres tomes sont suffisamment claires pour être comprises sans les avoir lus.

Ici, j’ai fait la connaissance de Lestat, Louis, David et Merrick.
Louis est hanté par le souvenir d’une petite fille et il perd peu à peu goût à tout. Lestat, endormi ne lui est d’aucun secours. David va alors faire ce qu’il peut pour l’aider. Il va le présenter à Merrick, une sorcière qu’il a autrefois connue. Une adepte du vaudou.

La plongée dans cet univers magique ainsi que dans l’histoire de Merrick est passionnante. Par moments, l’auteur nous donne l’impression d’être juste à côté d’eux. Bien qu’il soit vrai que le personnage de Merrick manque un peu de profondeur.
J’ai donc pu découvrir l’univers d’Anne Rice où les vampires ont des sentiments très humains. Ils ont parfois plus de conscience et d’intelligence que les simples mortels. (Cette image est assez loin de l'idée que je me faisais de ces créatures. Ce qui a été assez déroutant mais pas un obstacle). En contrepartie, ils restent affligés des mêmes faiblesses habituelles : sommeil dès le lever du soleil ou encore soif de sang.

Néanmoins, la fin m’a paru bâclée et artificielle par rapport au reste du roman où l’on progressait pas à pas. D’où une petite déception.
Ca reste un bon roman malgré tout.

Où les sorcières rencontrent les vampires !

7 étoiles

Critique de Pendragon (Liernu, Inscrit le 26 janvier 2001, 49 ans) - 26 février 2006

Merrick est une sorcière, c’est un enfant vaudou qui appartient à la longue lignée des Mayfair et qui, comme tous ceux de cette famille, possède des dons parapsychiques. Elle, elle peut communiquer avec les morts ! Le Talamasca, en la personne de David Talbot, la connaît bien et la première partie du roman est consacrée à son histoire. Puis, vient l’histoire de David Talbot, vous savez, celui qui a aidé Lestat à vaincre le « Voleur de Corps ». Il l’a d’ailleurs tellement bien aidé qu’il s’est retrouvé vampire dans le corps (jeune) du voleur en question. Vampire à son tour, il devient ami avec Louis (le geignard) qui se plaint (vous voyez !) de l’obsession liée à la mort de Claudia (la jeune vampire de 12 ans) qu’il n’a jamais pu se pardonner. Ensemble, ces trois personnes vont tenter un contact avec Claudia afin de rasséréner Louis…

Roman qui se veut le lien entre les sorcières et les vampires, il me semble moins bien réussi, un peu léger, un peu comme une zone tampon nécessaire mais qui n’a aucune valeur en soi. Je pense d’ailleurs que le personnage de Merrick est extrêmement intéressant, mais il n’est nullement développé !!!

Cela dit, l’écriture reste agréable et à part Louis-le-geignard, c’est toujours un plaisir de rencontrer nos monstres favoris…

Bien dans la ligne de ses autres romans.

8 étoiles

Critique de Palmyre (, Inscrite le 15 avril 2004, 58 ans) - 15 février 2005

Moi je ne suis pas déçue, le livre m'à plu, le seul reproche que je puisse faire c'est que je pensais retrouver un peu plus les personnages de la famille Mayfair. Je suis même impatiente de connaître la suite puisque notre clan va devoir se transporter ailleurs... A quand la suite?

Forums: Merrick

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Merrick".