Premières nouvelles! de Thomas Gunzig

Premières nouvelles! de Thomas Gunzig

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Sahkti, le 13 février 2008 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 45 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 1 869 

Délicieuse absurdité

"C'est là que j'ai compris qu'il fallait que je change, que je ne pouvais pas rester un idiot toute ma vie.
J'ai décidé, je vais devenir un assassin".

Recueil jouissif de nouvelles cruelles, pas vraiment méchantes mais cyniques à souhait. Une écriture alerte, plutôt fluide et agréable à lire, c'est certain.
Le recueil débute avec "Elle le mange", la sombre histoire d'un type envoyé six mois dans l'espace, comme un bannissement et qui se retrouve coincé là-haut parce qu'en bas, une grève a été décidée et que son retour n'est plus prioritaire. La solitude de l'homme perdu au milieu de nulle part, qui contemple la Terre et pense à sa femme qui doit s'envoyer en l'air allègrement pendant que lui contemple les étoiles. Il en veut au monde entier et décide que sa vengeance sera terrible. Il rumine, râle, puis a une idée... qui finira par se retourner contre lui. J'ai aimé l'arrivée d'un morceau de paradis dans cette capsule spatiale, qui va se transformer en enfer, poétique et dur à la fois.
"Avoir un couteau et s'en servir" est une nouvelle qui m'a touchée, le destin d'un garçon qui se transforme en meurtrier sauvage lorsqu'il se retrouve dans le noir, par peur et réaction innée. Impossible de détester ce bonhomme, je l'ai trouvé très humain et attachant, même si assassin.
Beaucoup de plaisir aussi en me confrontant avec l'absurdité du texte "On peut être un cancrelat et ne pas s'en faire", où tout commence par un simple rappel des impôts, pour une somme ridicule de 50 centimes, que le principal protagoniste refuse de payer, s'engageant dans une spirale infernale.
Je ne vais pas résumer chaque texte. Au final, j'ai pris beaucoup de plaisir avec ce recueil dont j'ai apprécié le côté absurde, drôle et grinçant, tout comme l'écriture alerte de Thomas Gunzig. Le "pire" est que peut-être, rien ne semble irréaliste dans tout cela, ces gens sont comme vous et moi et ce qui leur arrive pourrait arriver à bon nombre d'entre nous et c'est certainement cela qui est le plus effrayant.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Premières nouvelles!

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Premières nouvelles!".