Tuniques bleues (Les), tome 03 : Et pour quinze cents dollars en plus
de Raoul Cauvin (Scénario), Louis Salvérius (Dessin)

critiqué par Oxymore, le 12 février 2008
(Nantes - 47 ans)


La note:  étoiles
Nordistes contre Sudistes valent bien une solde de quinze cent dollars
Dans un poste Nordiste, à deux pas de la frontière du Texas, un lieutenant propose contre quinze cent dollars à deux volontaires d'aller attaquer les lignes Sudistes pour détruire vivres, matériel et munitions.
Aucun des hommes en place n'est assez fou pour accepter d'aller ainsi vers une mort certaine lorsque arrivent Blutch et Chesterfield pour leur nouvelle affectation.
Le lieutenant leur faisant croire au paiement d'un an de solde d'avance, nos deux célèbres tuniques bleues vont signer naïvement le document les portant volontaires pour la dangereuse mission.

Mon avis: Poussé par le gain et un héroïsme certain (quoique), Chesterfield va entrainer Blutch dans une mission périlleuse, aidés qu'ils seront par deux Mexicains à l'accent bien typique. Blutch, toujours méfiant, a encore le nez creux dans ce troisième volet des Tuniques Bleues; il sent toujours venir le mauvais plan et son ironie envers son supérieur ne l'empêche pas d'être attachant et dévoué.
J'adore 10 étoiles

J'adore ce tome 3, un des meilleurs, un de mes préférés ! Avec ce troisième tome, la saga de Cauvin et Salvérius (plus tard, Cauvin et Lambil - je préfère les dessins de Lambil, mais Salvérius dessinait quand même bien) commence vraiment à devenir extra !

Bookivore - MENUCOURT - 36 ans - 28 avril 2009