Doggy Bag : Saison 5 de Philippe Djian

Doggy Bag : Saison 5 de Philippe Djian

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Jules, le 23 janvier 2008 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 74 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 2 015 

Plutôt un peu un temps mort

Nous voici arrivés à la cinquième saison, avant dernière de la série. Je dois bien vous avouer que si l’ensemble de ces livres a vraiment pour but de coller à la vie réelle de notre société actuelle, l’auteur s’y prend un peu les pieds pour le moment.

Manifestement Philippe Djian va chercher un peu loin ses rebondissements ! Et au lieu de nous laisser emporter, nous nous demandons où il va bien pouvoir nous emmener dans cette histoire.

Il commence par une sortie de seniors un peu hors de la ville, dans un nouveau bus offert à la paroisse par Victor Sollens. Le GPS déconne et ils passeront toute la nuit en forêt ! Mais le comble réside dans le fait qu’ils vont tomber sur un ours, un vrai, qui va tuer l’ancienne secrétaire de Victor et blesser quelques autres petits vieux ou petites vieilles. Ils seront retrouvés le lendemain matin par les secours, alertés par le feu de forêt qu’ils vont provoquer… Victor va rêver que sa conduite héroïque dans cette histoire va lui valoir un retour d’affection de sa femme Irène. Il n’en sera pas le cas !

David est toujours en institut psychiatrique, quant à Marc il suit toujours son traitement chez les Sexoliques anonymes, mais il est étonné du maigre résultat obtenu. Il fait toujours l’amour à tout ce qui bouge… Il va demander Judith en mariage mais elle va apprendre ses nombreuses trahisons.

L’ancien mari de Judith va être quasiment assassiné par un traitement plus que particulier provoqué par Judith et réalisé par sa plus qu’étrange voisine.

Marc a trop de boulot au garage et, mortifié, va demander une aide provisoire à son père qu’il déteste toujours autant. Mais le pire pour lui sera d’apprendre que sa mère se tape un amant en la personne du commissaire de police !...

Je trouve que nous tournons un peu en rond, même si Djian conserve son style d’écriture alerte. Dire que nous apprenons grand-chose sur la vie serait pour le moins excessif. Toute cette histoire est celle d’un microcosme dans lequel le sexe est vraiment un élément quasiment central ! Sexe débridé chez Marc et Catherine, sexe fatigué chez Judith, sexe juvénile, mais « hard », chez Sonia, sexe dont l’intensité est enfin découverte par Irène, sexe toujours frustré par la secrétaire de Marc etc.

Enfin, j’ai trouvé Philippe Djian un peu répétitif et long lorsque ses personnages tentent de justifier, ou de comprendre, leurs propres comportements.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Doggy bag

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Doggy Bag : Saison 5

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Doggy Bag : Saison 5".