Aymé : Oeuvres romanesques complètes, tome 1 de Marcel Aymé

Aymé : Oeuvres romanesques complètes, tome 1 de Marcel Aymé

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par JEANLEBLEU, le 7 janvier 2008 (Orange, Inscrit le 6 mars 2005, 49 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 568 

Marcel Ayme au sommet de son art

J’ai lu récemment sur le net que Gustalin est un des romans de prédilection de Claire Brétécher (un des 3 qu’elle emporterait sur une île déserte). Ayant entamé depuis quelques temps une (re)découverte de l’œuvre de Marcel Aymé, cet entrefilet vu sur la page d’un site littéraire m’a donné l’envie de lire ce roman. Et bien m’en a pris !! Ce livre est un régal. Sur le thème de l’opposition ville/campagne et des cléricaux/anticléricaux, l’histoire est, comme toujours chez Marcel Aymé, relativement simple : Il s’agit de l’histoire de 3 couples dans une village franc-comtois de l’entre deux guerre. Il y a Gustalin (le paresseux rêveur) et sa femme Flavie (aussi dure au travail et terre à terre que son mari est paresseux et rêveur). Il y a son ami Hyacinthe (qui après avoir réalisé de brillantes études de mathématiques a tout laissé tomber pour retrouver sa terre et le métier d’agriculteur que sa famille a toujours fait) et sa femme Marthe (qui rêve d’une vie à l’horizon plus varié, en ville). Enfin, il y a l’oncle de Hyacinthe (un ancien du pays qui a « réussi » en ville, il est un « obscur » écrivaillon qui a écrit une « monumentale » étude de la vie de je ne sais plus quel saint et qui écrit des critiques littéraires) et sa femme (une citadine de toujours) qui reviennent au pays pour passer leur retraite.
De la rencontre et des échanges entre ces 3 couples vont se passer de nombreux rebondissements… Mais je n’en dit pas plus.
Ici encore, Marcel Aymé observe avec acuité, humour et indulgence les travers de ses frères humains.
L’histoire est passionnante et, comme d’habitude chez Marcel Aymé, le lecteur est amené à voir les choses avec un regard différent qui donne à méditer.
En outre, ce livre amène de beaux moments d’anthologie comme les parties consacrées à « Museau », le chien de Hyacinthe et Marthe, où ce bon Marcel nous fait voir et sentir la situation comme si nous étions ce chien !! (et on y croit…). Il y a également la scène chez l’épicier avec la grand-mère qui vole des sucres d’orges ou encore des scènes d’amour inoubliables (notamment la dernière décrite qui est à la fois émouvante et à mourir de rire…).

Ce magnifique roman n’est plus disponible que dans l’édition Pléiade en 3 volumes des romans et nouvelles de Marcel Aymé, dans le tome 2. Or, ce tome 2 fait déjà l’objet d’une critique pour un autre titre du grand Marcel (« Derrière chez Martin »). Je mets donc cette critique en la rattachant au tome 1…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Oeuvres romanesques complètes [Texte imprimé] Marcel Aymé éd. présentée, établie et annotée par Yves-Alain Favre
    de Aymé, Marcel Favre, Yves-Alain (Editeur scientifique)
    Gallimard / Bibliothèque de la Pléiade.
    ISBN : 9782070111572 ; EUR 60,00 ; 13/02/1989 ; 1603 p. ; Cuir/luxe
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Oeuvres romanesques complètes / Marcel Aymé

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Aymé : Oeuvres romanesques complètes, tome 1

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Aymé : Oeuvres romanesques complètes, tome 1".