Sur la piste de Big Foot de Guy Le Querrec, Jean Rochard

Sur la piste de Big Foot de Guy Le Querrec, Jean Rochard

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Photographie

Critiqué par Jules, le 30 novembre 2000 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 75 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 807  (depuis Novembre 2007)

La beauté des photos & La dignité retrouvée, l’espace d'un temps, par les indien

Ce livre est un reportage photographique réalisé par Guy Le Querrec du 15 au 29 décembre 1990.
Plusieurs de ses photos faisaient partie de l'exposition " Magnum " qui s'est tenue à la Bibliothèque de France à Paris cette année. Le catalogue général de cette exposition a été publié sous le nom de " Magnum " en traduction française (isbn 0714890650 dépôt légal janvier 2000).
En décembre 1990, Le Querrec a suivi le pèlerinage des Indiens Lakotas (nom générique des Sioux) vers Wounded Knee, dans le Dakota du Sud. Un mot d'histoire. Les Sioux de Sitting Bull, Crazy Horse et leurs alliés Cheyennes ont remporté une grande victoire sur les troupes du général Custer à Little Big Horn en 1876. De ce moment, l’objectif du gouvernement américain est d'éliminer les Indiens. En 1890 ils tentent d'arrêter Sitting Bull qui trouve la mort à cette occasion. Les Indiens survivants, avec leur chef Big Foot, sont repoussés par l'armée vers Wounded Knee où ils seront massacrés à la mitrailleuse, après avoir été totalement désarmés. C'est ce que l’Histoire officielle américaine appellera " la bataille de Wounded Knee " !.
Du 15 au 29 décembre 1990, leurs descendants ont fait le trajet de leurs ancêtres, pour la dernière fois, à cheval, traversant les plaines et les montagnes, par des températures qui atteignaient parfois moins 20¡. Cette manifestation est devenue interdite depuis.
La beauté des photos est à couper le souffle. Mais ce qui m’a le plus impressionné, c’est de voir cette dignité retrouvée par ces Indiens à cheval, luttant contre les éléments, le froid et la montagne. L’espace de quelques jours, ils ne sont plus les laissés pour compte de la " Grande Amérique ", abandonnés dans des réserves et quasi condamnés à l’alcoolisme, à défaut d'autres horizons plus attrayants à offrir à leurs enfants.
L’écrivain Jim Harrison, particulièrement concerné par la culture indienne, dans sa préface, traite la statue de la Liberté de " salope fréquemment malveillante " ayant totalement occulté le sort qu'elle a réservé aux premiers habitants de son continent.
Ce livre nous apprend aussi, qu’en 1973, le F.B.I. s'est violemment opposé à l’" American Indian Movement " a Wounded Knee et qu’à la suite de cet affrontement, l’Indien Lakota Leonard Peltier est, aujourd'hui, le plus vieux prisonnier politique connu sur la terre. Qui se rend compte du traitement que fait subir aux Indiens la grande nation américaine qui se veut la première démocratie du monde ?
Prendre ce livre en mains, ce n’est pas que regarder de merveilleuses photos, ce n'est pas qu’admirer le courage moral et physique de ces cavaliers, ce n’est pas non plus que retrouver des images venues du fin fond de notre enfance… C'est surtout prendre conscience que la dignité d'un peuple est bafouée, par une démocratie, et en temps de paix !…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Sur la piste de Big Foot

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sur la piste de Big Foot".