Tolérance zéro de Patricia Cornwell

Tolérance zéro de Patricia Cornwell
( At risk)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Alea, le 29 novembre 2007 (Inscrite le 7 septembre 2007, 55 ans)
La note : 1 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (46 076ème position).
Visites : 4 313 

Zéro étoile

Monique Lamont, procureur du Massachussetts, charge Win d’élucider un crime vieux de vingt ans. Cette femme, avide de pouvoir, veut se lancer dans la course pour être gouverneur et espère, en relançant cette enquête, gagner en crédibilité.
Son slogan : Résoudre n’importe quel crime, n’importe quand.
Les personnages snobs, sexys, riches à millions, ne consultant pas leur montre mais leur Breitling, ne délaçant pas leurs chaussures mais leurs Prada sont ridicules.
Leur goût du pouvoir est ostentatoire, leur sexisme caricatural.
L’intrigue est invraisemblable et l’écriture est bâclée.

Les premiers livres de la série Scarpetta étaient, dans le genre, assez réussis.
Celui-ci, premier d’une nouvelle série, est un ratage total.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Ca ne vaut pas Scarpetta

6 étoiles

Critique de Free_s4 (Dans le Sud-Ouest, Inscrit le 18 février 2008, 44 ans) - 24 avril 2010

J'ai tout résumé dans le titre, ça ne vaut pas Scarpetta, à lire quand même pour la découverte d'un nouveau personnage de Patricia Cornwell

Décevant ... vivement le retour de Scarpetta!

2 étoiles

Critique de Chris (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 45 ans) - 28 septembre 2008

Je viens de terminer ce court roman de Patricia Cornwell et je suis déçue. Son nouveau personnage, l'Inspecteur Win, est tenace et arrive à trouver le fin mot de l'histoire, mais je n'ai pas retrouvé le style habituel de Cornwell.

Le livre se lit vite (à peine 185 pages) mais l'histoire est fade, sans rebondissements. C'est surtout une histoire 'politique' finalement, et l'Inspecteur Win se rendra compte de la manipulation dont il fait l'objet.

En résumé, vivement le retour des aventures de Scarpetta!

Manichéen, mais loin d’être insipide

10 étoiles

Critique de JolWeb (, Inscrit le 29 juin 2007, 27 ans) - 30 décembre 2007

J’avais pu apprécier tout l’art de Patricia Cornwell dans la série des Kay Scarpetta, et pour moi, son talent n’a pas pris une ride.

Les personnages sont en effet caricaturés à l’extrême. D’un côté, la procureur, évidemment pleine aux as, égocentrique, et manipulatrice. De l’autre, le flic moyen, courageux, et au grand cœur. De fait, tout est assez manichéen dans ce roman, pourtant, je ne pense pas que l’auteure, loin d’être une novice du genre, n'y soit pas pour quelque chose dans un choix qui me paraît totalement délibéré. Alors, certes, il peut déplaire, pour autant, cette opposition basique du bien et du mal se retrouve dans beaucoup de grands classiques du genre, et, personnellement, je n’ai eu aucun mal à m’attacher aux personnages.

Ensuite, le récit, entièrement au présent, nous permet de rentrer dans l’action, et par la même occasion dans l’intrigue. Le roman est très court, quelques 185 pages seulement, ainsi on ne s’attarde pas sur des descriptions trop longues qui pourraient nous gêner dans l’enchaînement des rebondissements incessants. Le langage très littéraire de Cornwell, sans tomber dans un soutenu complexe, est parfaitement approprié au genre et permettra à tous d’apprécier pleinement le rythme effréné. La mise en page, bien aérée, reste très agréable.

Au final, ce roman est pour moi une réussite. Car, si on pouvait, à force de temps, se lasser du personnage de Kay Scarpetta, Patricia Cornwell introduit ici un protagoniste totalement nouveau, une sorte de bouffée d’air pour ses fans de la première heure. Et au-delà, pour ceux qui n’auraient pas encore découvert cette véritable reine du thriller américain, une invitation certaine à la lecture de son œuvre reconnue.

Forums: Tolérance zéro

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tolérance zéro".