Le Lit défait
de Françoise Sagan

critiqué par Veneziano, le 13 octobre 2007
(Paris - 40 ans)


La note:  étoiles
Fragilité de l'amour recomposé
Après s'être séparés cinq ans, Béatrice renoue finalement avec Edouard. Cette comédienne frivole et surtout volage se fixe de nouveau avec un écrivain de théâtre, alors qu'un fossé de styles semble les séparer. La butineuse s'envolera-t-elle de nouveau ? Cela dure, car elle se laisse attendrir par les souffrances que cet amour crée en lui, et cela ne va pas sans heurts, rires et douleurs, sans dents de scie.

Voilà une nouvelle variation, de 1977, des difficultés amoureuses, liées aux différences sociales, à l'adultère et au monde du théâtre et du cinéma, propice aux tromperies. Ce roman apparaît comme un vaudeville sentimental, avec sa dose d'eau-de-rose et de gueules de bois.
C'est agréable comme une flûte de champagne, sans que cela laisse un grand souvenir, mais on passe un bon moment.

Lu en 2001. Relu - plutôt parcouru - pour l'occasion.