Le spleen de Paris de Charles Baudelaire

Le spleen de Paris de Charles Baudelaire

Catégorie(s) : Théâtre et Poésie => Poésie

Critiqué par Pétoman, le 4 septembre 2001 (Tournai, Inscrit le 12 mars 2001, 42 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (3 131ème position).
Visites : 4 411  (depuis Novembre 2007)

A Paris

Ah, que faut-il donner au public sinon des ordures soigneusement choisies plutôt que des mets exquis. Et rêvons aux nuages, les nuages là haut là haut là haut... que de merveilles dans ce spleen de Paris, c'est une pure merveille, il n'y a pas de merveilles. des chroniques qui vous rendent chroniquement malades... c'est une merveille. Enfin, c'est court alors pas d'excuse pour ne pas le lire. Et en tant que critiqueurs, vous ne pourrez qu'apprécier ce livre. Bonne lecture...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le spleen de Paris [Texte imprimé], petits poèmes en prose Charles Baudelaire lecture accompagnée par Christine Bénévent,...
    de Baudelaire, Charles Bénévent, Christine (Editeur scientifique)
    Gallimard / La Bibliothèque Gallimard.
    ISBN : 9782070415991 ; EUR 4,90 ; 25/10/2000 ; 208 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

3,5 étoiles!

7 étoiles

Critique de Js75 (, Inscrit le 14 septembre 2009, 34 ans) - 25 février 2011

Le Spleen de Paris est un recueil de poèmes en prose. Baudelaire démontre assez vite son talent en la matière. L'ensemble est, par contre, contrairement aux fleurs du Mal, quelque peu inégal. On retiendra quelques passages excellents. Un bon recueil, à lire sans trop hésiter.

Baudelaire ? Encore.. NON..! Quoi que.

8 étoiles

Critique de Simplicité (, Inscrit le 6 août 2010, 25 ans) - 26 août 2010

Qu'on se le dise, Baudelaire et moi on est pas copain copain. Dû au "fleurs du mal".

Je l'ai lu. Je l'ai étudié et j'en suis devenu malade. Par contre, j'ai lu le spleen de paris. Jugement ? Ben il a beau être chiant, niveau prose il savait ce qu'il faisait. Mis à part son blabla de début sur les nuages, le reste se suit. Se lit et s'admire. A lire et certains textes à relire.

Petits poèmes en prose

10 étoiles

Critique de Oburoni (Waltham Cross, Inscrit le 14 septembre 2008, 34 ans) - 10 août 2009

Court, oui. En fait il s'agit d'une cinquantaine de textes que Baudelaire avait fait paraitre, ou tenté de faire paraitre, dans divers journaux et revues en attendant de les publier en un recueil. Mort en 1867, il n'avait pu réaliser ce projet et c'est seulement grâce a ses éditeurs que l'on peut lire aujourd'hui ce "Spleen de Paris", qu'il faut voir comme le pendant des "Tableaux parisiens" des "Fleurs du Mal".

En effet cette oeuvre posthume -qui est aussi l'une des premières à donner ses lettres de noblesse à la prose- se veut la description d'un étrange paradoxe : la solitude parmi la multitude. Le poète vit dans une grande ville, il en côtoie quotidiennement les foules et pourtant ! il se sent seul. Isolé. Incompris. De là nait le spleen, cette mélancolie teintée de douce rêverie qu'il avait déjà si bien décrite dans "Les fleurs du Mal".

Mais "Le Spleen de Paris" est bien plus qu'un simple vague à l'âme, le portrait labyrinthique d'un cerveau agité et terrorisé par l'ennui contre lequel il faut pourtant lutter sans cesse. C'est aussi un miroir où se reflète la nature humaine et ses bassesses. Reflet triste, féroce, cruel et drôle à la fois donnant un recueil mouvementé, fiévreux, d'où se dégage un étrange parfum où la mélancolie n'exclut pas le sourire.

Enivrez-vous !

Forums: Le spleen de Paris

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le spleen de Paris".