Tribulations d'un précaire de Iain Levison

Tribulations d'un précaire de Iain Levison
( A working stiff's manifesto)

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances , Littérature => Anglophone

Critiqué par Cuné, le 6 septembre 2007 (Inscrite le 16 février 2004, 50 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 254ème position).
Visites : 2 864  (depuis Novembre 2007)

Au lieu d'écrire Le Grand Roman Américain...

.. Il réalise que son diplôme n'est pas seulement inutile, mais à inscrire à son passif.
A la fin de son parcours universitaire (licence de lettres), Iain Levison doit subvenir à ses besoins. Il laisse de côté ses projets mirobolants (avoir une belle maison, une femme, des amis, des enfants et des loisirs et écrire, donc, Le Grand Roman Américain), parce qu'il faut bien manger et dormir quelque part. Il est costaud, il est courageux, pas bête et présente bien; il va trouver quarante-deux emplois en dix ans, et n'en gardera aucun, pour différentes raisons.
C'est ce parcours chaotique, cette lutte constante pour s'éloigner du spectre de la rue, qu'il raconte ici.
Il n'y a aucune trace de plainte ou de complainte, pas de charge agressive contre un système forcément défaillant, pas d'aigreur la bouche écumante. Il y a même souvent énormément d'humour, vous penserez dorénavant toujours à lui en entendant parler de sébaste, par exemple, ou découvrirez les dangers des caves de fuel.
Mais pourtant ça fait froid dans le dos, on s'interroge sur les raisons - et les limites - de cet échec, il existe du travail et des gens qui veulent travailler, mais ils ne concordent pas souvent...
La plume est captivante, les expériences racontées originales et souvent amères : un récit à ne pas rater !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Les études, c'est mieux

8 étoiles

Critique de El grillo (val d'oise, Inscrit le 4 mai 2008, 44 ans) - 9 décembre 2009

Levison a un style bien à lui. Il décrit avec cynisme, ironie et noirceur son parcours de précaire. De petits boulots en infortune professionnelle, pas grand chose ne lui est épargné. Ici, pas de grand constat revendicatif sur la situation économique, plutôt des phrases clefs, bien senties, transpirant l'évidence, auxquelles on ne peut qu'adhérer.
Ces péripéties, dans lesquelles tout un chacun pourra sans doute se retrouver, rendent le récit très dynamique et comme le roman est très court, pas une bribe d'ennui au fil des pages. Décidément, cet auteur est à ne pas manquer.

Iain Levison

8 étoiles

Critique de Maylany (, Inscrite le 11 novembre 2007, 37 ans) - 8 février 2009

Voici une très belle découverte (réalisée à la lecture de "Un petit boulot") confirmée ici avec "Tribulations d'un précaire" : Iain Levison.
Voilà un auteur qui apporte beaucoup de plaisir car la découverte n'est pas tant les histoires qu'il raconte (bien que le sujet d'"Un petit boulot" soit assez original, le personnage principal était quelqu'un de très ordinaire ; et avec "Tribulations d'un précaire", et l'histoire et le personnage principal sont ordinaires) mais bien son style !
Quelle aisance, quelle fluidité, quel humour, quelle subtilité !
Encore une fois, Iain Levision arrive à nous rendre très attachant quelqu'un qui n'est ni un héros ni un grand homme ni une personne au grand cœur ; juste quelqu'un d'ordinaire que l'on suite avec délectation dans ses pérégrinations.
L'histoire a, en plus, ici, l'avantage de nous faire découvrir de nombreux métiers (pêcheur en Alaska, déménageur, ...).
On notera cependant, sur cet opus, un humour plus légèrement disséminé et moins de cynisme. N'empêche, on en redemande !

Forums: Tribulations d'un précaire

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tribulations d'un précaire".