L'école de la lâcheté de Maurice Tarik Maschino

L'école de la lâcheté de Maurice Tarik Maschino

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par CC.RIDER, le 14 août 2007 (Inscrit le 31 octobre 2005, 61 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 423  (depuis Novembre 2007)

La Mammouth va très mal

Ancien professeur de philo, actuellement journaliste au « Monde Diplomatique » et écrivain, Maurice Maschino s’est surtout fait connaître en 1983 et 84 par deux ouvrages « Vos enfants ne m’intéressent plus » et « Voulez-vous vraiment des enfants idiots » pamphlets retentissants dans lesquels il tirait la sonnette d’alarme au sujet de l’enseignement dans notre pays. Presque un quart de siècle plus tard, la situation est encore pire qu’à l’époque. Alors, Maschino lance un nouveau brûlot tonitruant et décapant qui n’épargne personne.
L’école ne remplit plus sa mission, dit-il. Elle n’enseigne plus et cela dans l’indifférence et la lâcheté générale. Il en veut pour preuve les conditions dans lesquelles se retrouvent les enseignants qui tentent de réagir en voulant continuer de transmettre des savoirs à leurs élèves. Déconsidérés, désavoués par leur hiérarchie, quand ce n’est pas carrément persécutés et rétrogradés, ils essaient d’aller à contre courant des directives officielles qui amènent insidieusement à transformer l’école en « lieu de vie » autant dire en garderie ou centre de loisirs dans lequel la culture n’est plus vraiment importante, l’élève devant se la constituer par lui-même !
Le livre vaut surtout par la dénonciation de la lâcheté ambiante qui permet à un système pernicieux de survivre et de prospérer. Tout le monde en prend pour son grade : ministres qui se succèdent tous les deux ans sans rien changer si ce n’est ajouter une réforme plus aberrante que la précédente, pédagogues et idéologues qui orchestre impunément la grande casse du service public d’éducation, recteurs et inspecteurs serviles avec le pouvoir mais autoritaires et cassants avec la base, chefs d’établissements coincés entre hiérarchie, parents et élèves qui ne veulent surtout pas faire de vagues et enseignants de base qui obéissent lâchement et ne se rebellent jamais réellement.
Un livre tonitruant, étayé par les témoignages significatifs d’enseignants et des faits irréfutables. Le mammouth va mal, le mammouth va très mal. On souhaite à cet ouvrage bien écrit et rapide à lire de participer à l’indispensable prise de conscience généralisée qui s’impose tout en lui faisant deux légers reproches : premièrement, l’enseignant lambda semble surtout la victime d’un système qui marche sur la tête. Sans pouvoir ni considération, il ne peut qu’agir en fonctionnaire obéissant, même si ce n’est qu’en apparence. Sa force d’inertie est sa seule arme et c’est grâce à elle si l’ensemble du système ne s’est pas encore effondré totalement. Deuxièmement : dénoncer c’est bien, mais proposer serait mieux et là le livre de Maschino nous laisse sur notre faim… Pas l’ombre du début d’une proposition concrète de réforme….
Et l’on quitte le bouquin en se disant : « Cette si monstrueuse lâcheté ne serait-elle pas finalement celle de toute une société qui n’a que les dirigeants et l’école qu’elle mérite !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'école de la lâcheté

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'école de la lâcheté".