Une formule magicatastrophique de Anne-Marie Desplat-Duc

Une formule magicatastrophique de Anne-Marie Desplat-Duc

Catégorie(s) : Enfants => 10-12 ans

Critiqué par Shelton, le 2 août 2007 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 62 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 3 277  (depuis Novembre 2007)

Fils d'Arthur, où vas-tu ?

J’aime lire les romans pour les jeunes lecteurs d’une dizaine d’année, non que je sois resté en enfance, encore que je n’y verrais là rien de bien grave, mais plutôt parce que sous prétexte de plaire aux petits, les auteurs osent aborder des sujets qui restent tabous dans la littérature des grands. Est-il possible d’imaginer vivre à la place d’un autre, quelques jours, et de ressortir de cette expérience grandi, c’est à dire conscient de ce que l’autre vivait… On croyait que ce qu’il vivait était le paradis permanent, en fait c’était une vie normale comme celle que l’on vivait soi-même…
Vous me direz que pour vivre une telle expérience, il faut un peu de fantastique, de magie, et c’est pour cela que c’est beaucoup plus facile avec une littérature jeunesse puisque le lecteur se pose beaucoup moins de questions…
Nous voici donc en compagnie de Josselin, fils d’Arthur et de Viviane, frère de Mélusine et de Gauvain. Non ! Nous ne sommes pas dans un conte de fée ni dans un roman des Chevaliers de la table ronde… Nous sommes dans une petite famille tranquille, de nos jours…
Josselin est le second et il a l’impression que la vie des autres est beaucoup mieux que la sienne. Sa grande sœur a plus de liberté, son petit frère est dorloté, et la chipie de Noémie ne veut pas le regarder alors qu’il la trouve plutôt bien sympathique…
Pour changer tout cela, il va déchirer en mille morceaux le beau livre que son père vient de s’offrir, Sciences et enchantements… C’est là qu’il va trouver le sortilège absolu, « formule très utile pour surprendre l’ennemi ou pour juger d’une situation en se mettant dans la peau d’un autre. Cette formule a été inventée par l’enchanteur Merlin ». Josselin va donc pouvoir prendre la place de son petit frère, puis de sa grande sœur…
Que voilà un bien joli petit roman signé Anne-Marie Desplat-Duc, une romancière jeunesse que certains connaissent bien pour avoir chanté les charmes de sa région d’origine, l’Ardèche. On peut d’ailleurs retrouver l’ensemble de son travail sur son site : http://a.desplatduc.free.fr/
Le roman qui a retenu mon attention, aujourd’hui, est un roman pour jeune lecteur, disons à partir d’une dizaine d’année, du CE1, mais comme vous le savez, cela est tout à fait indicatif puisque nous avons bien le droit de lire ce que nous voulons quand nous voulons… Figurez-vous que je l’ai lu hier et que j’ai été enchanté par le ton léger de ce texte… J’étais sur la plage d’un lac, et d’un seul coup je me suis retrouvé dans cette petite famille…
Un très bon texte pour jeunes et une romancière à faire connaître car elle le mérite !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Une formule magicatastrophique [Texte imprimé] Anne-Marie Desplat-Duc
    de Desplat-Duc, Anne-Marie
    Flammarion / Castor poche. Humour
    ISBN : 9782081633803 ; EUR 4,70 ; 12/04/2006 ; 78 p. ; Poche jeunesse
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Une formule magicatastrophique

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une formule magicatastrophique".