Sur les pas de Colette de Macha Méril

Sur les pas de Colette de Macha Méril

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Shelton, le 27 juillet 2007 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 866ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 2 733  (depuis Novembre 2007)

Colette revisitée...

Il y a encore peu, je ne connaissais rien ou presque d’une dénommée Colette. Lors de mes études, jamais un professeur ne m’avait conseillé sa lecture. Oh, comme beaucoup j’avais entendu parlé de cette femme ayant osé afficher une véritable indépendance aux yeux de tous, y compris en prenant le risque du scandale. Certains titres de ses romans ne m’étaient pas étrangers même sans avoir lu la moindre page… Mais, il y a trois mois, un ami m’annonçait la sortie de son album Sur les pas de Colette, des illustrations accompagnant un texte de Macha Méril, à moins que ce soit le contraire…
Avant de recevoir un exemplaire du livre de Philippe Lorin, je pris donc le temps de lire quelques lignes de Colette…
C’est Gigi que je pris en premier, un peu au hasard… Une grande nouvelle, une sorte de petit roman, qui raconte un épisode de la vie de cette jeune femme, mi-adolescente, mi-adulte, Gilberte. Cette Gigi va-t-elle devenir l’épouse de ce Gaston qui ne nous semble pas très sympathique ? Oui, mais pour des raisons qui semblent nous échapper… « J’ai réfléchi que j’aimais mieux être malheureuse avec vous que sans vous ». Il serait faux et prétentieux de juger un écrivain sur un seul petit texte, mais c’est vrai que ces quelques lignes ne m’ont pas dégoûté de Colette et que j’ai décidé de continuer… La chatte, L’ingénue libertine, Paris de ma fenêtre… J’étais, enfin, prêt à ouvrir l’album Sur les pas de Colette…
Dans cet ouvrage remarquable, il y a d’abord un texte de Macha Méril qui nous prend aux tripes dès les premières lignes. Nous ne sommes pas en présence d’un critique qui étudie, présente, vulgarise… mais d’une femme qui parle de ce qu’elle aime, de ce qui la touche, de sa vie… et du coup Colette n’est plus un auteur du passé mais une femme que l’on va rencontrer, une bourguignonne qui plus est… Quant aux illustrations, on finit par croire que c’est ce que nous voyons en nous promenant en compagnie de Colette ou plus exactement de Sidonie Gabrielle Colette…
La Colette que nous découvrons, qui se révèle de page en page me touche, m’émeut, parfois me bouleverse… Oui, c’est promis, je vais encore en lire de ces textes que l’on ne m’avait pas offerts quand j’avais quinze ans !
Quant à vous tous, mes amis, ne vous privez pas de cet album richement illustré qui vous invitera dans l’univers de Colette avant que vous (re)preniez le chemin de ces livres que vous connaissez, peut-être, comme la série des Claudine…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

un jour je suis morte MACHA MERIL

7 étoiles

Critique de Shalom (, Inscrite le 24 février 2006, 48 ans) - 23 février 2008

Difficile de porter un jugement sur un livre si intimiste ; évoquer une telle souffrance face à l'absence d'un enfant, l'écrivaine ressent un vide immense que rien sur cette terre ne pourra comblé ; ce livre est-il une forme d'exutoire pour celle-ci ? à vous d'en juger.....

Forums: Sur les pas de Colette

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Colette et l'art d'écrire. 3 Saint Jean-Baptiste 31 juillet 2007 @ 01:55

Autres discussion autour de Sur les pas de Colette »