Chroniques de San Francisco, tome 6 : Bye-bye Barbary Lane de Armistead Maupin

Chroniques de San Francisco, tome 6 : Bye-bye Barbary Lane de Armistead Maupin
( Sure of you)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Saint-Germain-des-Prés, le 29 août 2001 (Liernu, Inscrite le 1 avril 2001, 53 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 987ème position).
Visites : 3 726  (depuis Novembre 2007)

Sixième et dernier volet des "Chroniques de San Francisco" : réussi

Quel plaisir que de retrouver les personnages attachants des cinq premiers tomes : Mary Ann, son mari Brian, Michael l’homosexuel et madame Madrigal, leur ancienne logeuse.
D'aucuns susurreront que ce livre est vide, qu’il ne s’y passe rien de transcendant ni même rien qui mérite qu’on s'y arrête.
Oui et non.
En effet, l'intrigue est mince et le style est banal.
Toutefois, si vous connaissez les personnages grâce aux cinq tomes précédents, vous vous retrouvez en famille, c'est doux, confortable, ça ne mange pas de pain.
Vous vous recoulez dans l’ambiance caractéristique des « Chroniques », vous savourez l'évolution des personnages (plus d'une dizaine d'années ont passé depuis les premières aventures), vous êtes en terrain connu.
Autant le cinquième volet m’avait déçue, autant celui-ci me fait dire qu'Armistead Maupin clôture sa série en ayant tenu ses promesses.
Petite note : je vous conseille de lire ces six tomes dans l’ordre.
Ils vous procureront quelques heures de bonheur simple au terme desquelles il vous sera difficile de dire définitivement adieu aux émouvants personnages créés par l'auteur.




Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Une page ce tourne dans notre petit monde

9 étoiles

Critique de Lilule (baalon, Inscrite le 24 février 2006, 47 ans) - 11 juillet 2016

Mouse a quitté Barbary Lane pour s'installer dans une maison avec son nouveau compagnon. Notre ancien amnésique Burke va proposer un nouveau travaille à Mary Ann. Une émission du matin sur une chaîne national va t’elle accepter ? Brian est associé avec mousse dans la jardinerie. Va t’il être jaloux du retour de l’ancien amant de Mary Ann. Anna et Mona passent quelques jours en Grèce. Une des deux aura une histoire d’amour.
Je crois que c'est celui que j'aime le moins, non pas pour l'écriture ou l'humour mais plutôt les changements de caractère d'un des personnages. Mais ça arrive dans la vie réelle.

Quand c'est la fin...

8 étoiles

Critique de Valeriane (Seraing, Inscrite le 16 novembre 2005, 42 ans) - 14 août 2006

Voici le sixième et dernier tome des Chroniques de San Francisco. C'est avec un pincement au cœur que j'ai ouvert ce livre et avec un désir d'en savoir encore sur la vie des anciens du 28 Barbary Lane.
Les années passent, les amours s'essoufflent, est-ce le destin ou juste la suite logique?... Mary Ann, centre de ces chroniques, nous donne l'impression de ne vivre que pour son travail, et délaisse sa famille. Ce dernier épisode est caractérisé par la force de l'amitié entre Mouse et Brian; le retour d'un certain Bruke; et surtout, le voyage aux sources de Mona et Anna Madrigal, à savoir un voyage sur l'île de Lesbos, terre d'origine de Sappho, déesse des lesbiennes...
Que dire de plus sans trop en dévoiler? J'ai apprécié ce tome tout autant que les autres, malgré le changement de Mary Ann. Pour moi, c'était une suite logique (il y aurait pu en avoir d'autres mais celle-là est tout aussi plausible).
Je n'oublierai pas le plaisir que ces lectures m'ont procuré et je garde toujours une pointe d'espoir de voir sortir une suite à ces six tomes....

Bye bye Barbary Lane

8 étoiles

Critique de Rose (, Inscrite le 26 juillet 2004, 52 ans) - 26 juillet 2004

Le dernier opus de la série, et, sur le plan psychologique, le meilleur. Justement, les clichés (charmants) qu'on pouvait reprocher aux titres précédents s'estompent, et la vie "réelle" des gens qui ont grandi, prend doucement (tristement) le dessus. Oui, c'est franchement le meilleur pour la fin!

Encore...!!

10 étoiles

Critique de Creamy (Beaumont-sur-Oise, Inscrite le 20 mars 2002, 36 ans) - 20 mars 2002

C'est effectivement ce que l'on pense lorsque l'on arrive à la fin du dernier des six volumes des chroniques ! C'est horrible cette façon que l'on a de ne pouvoir refermer le livre en sachant que pour nous...Eh bien, c'est fini !! Je dis pour nous, car, la dernière phrase exprime non pas une fin comme on s'y attendrais naturellement, mais bel et bien un recommencement. Mais, mieux vaut s'arrêter sur sa faim plutôt que de risquer l'écoeurement...Enfin, tout de même, ils nous manquerons, les habitants de Barbary Lane.

Der de der...

9 étoiles

Critique de Sandy (Bretagne, Inscrite le 5 février 2001, 43 ans) - 17 septembre 2001

J'avais longtemps attendu la parution de ce sixième tome en livre de poche pour m'y plonger...Bien évidemment, comme avec toutes les Chroniques, je l'ai dévoré !
Comme le dit Saint-Germain-des-Prés, on constate vraiment ici l'évolution de tous les personnages... Mais contrairement à elle, je suis un peu déçue de cet ultime tome...Ce que j'y ai lu m'a vraiment laissé beaucoup sur ma faim...C'est bien dommage...Mais tout l'art d'un bon lecteur est de s'inventer une fin...Voyez-vous Anna Madrigal mariée ? ;-)

Forums: Chroniques de San Francisco, tome 6 : Bye-bye Barbary Lane

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Chroniques de San Francisco, tome 6 : Bye-bye Barbary Lane".