L'affaire Paola de Donna Leon

L'affaire Paola de Donna Leon
(Fatal remedies)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Sahkti, le 3 juillet 2007 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 45 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (34 975ème position).
Visites : 3 124  (depuis Novembre 2007)

Guido enquête sur Paola

Paola Brunetti, épouse du célèbre commissaire, lance à deux reprises un caillou dans la vitrine d'un agent de voyage qu'elle soupçonne d'organiser des séjours de tourisme sexuel pour ses clients. De quoi embarrasser Guido Brunetti qui se voit provisoirement démis de ses fonctions. Embarras qui va grandissant lorsque le propriétaire de l'agence est assassiné. Mais très rapidement, le commissaire ne peut s'empêcher de mener l'enquête.

A mes yeux, pas le meilleur de la série. Le personnage de Paola décrit dans ce récit cadre assez moyennement avec l'idée que l'on s'en fait dans les autres volumes. Elle semble ici perdre trop facilement les pédales et faire preuve d'une fragilité qui ne lui ressemble pas. Guido Brunetti lui-même est transformé, je le trouve beaucoup plus froid et amateur que dans d'autres enquêtes et ce n'est pas lié au fait que ce soit sa femme la principale suspecte, c'est une tonalité générale tout au long du récit.
Héros fatigué ou bien sa créatrice? Je l'ignore mais j'ai déploré un manque de tonus et de puissance dans cette histoire qui s'écoule lentement, sans véritable surprise. Avec toujours la mafia en toile de fond, à en avoir la chair de poule.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Je suis moins sévère...

8 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans) - 5 janvier 2015

J’ai découvert le Commissaire Brunetti il y a quelques années à travers une série télévisée dans laquelle le personnage principal était incarné par Uwe Kockisch. Je me souviens avoir eu un peu de mal au départ car la série est au rythme allemand… Je ne pouvais pas comparer avec les romans car je n’en avais jamais lu, jamais entendu parler…

Puis, un jour, un peu par hasard, j’ai eu un premier roman en main et j’ai réellement découvert cette série romanesque de Donna Leon, américaine qui s’est installée presque définitivement à Venise et qui en a fait le cadre de vie de son commissaire Brunetti. Guido Brunetti !

J’avoue avoir été séduit très rapidement à la fois par les intrigues, les personnages, la construction, l’ambiance… La famille Brunetti entière est à elle seule une curiosité même si le commissaire père de famille est le personnage principal. C’est justement la particularité de ce roman, L’affaire Paola, que de donner un rôle plus important à l’épouse intellectuelle et universitaire de Guido. En effet, cette fois-ci, Paola se retrouve sur le devant de la scène : elle a décidé d’agir contre le tourisme sexuel en jetant un pavé dans la mare, enfin, surtout contre la vitrine d’un voyagiste douteux…

Je sais que certains ont moins aimé cet épisode car ils estiment, peut-être avec raison, qu’une femme comme Paola n’aurait jamais « pété » les plombs de cette manière. Je crois qu’ils se trompent car en fait, quand on craque devant une grande injustice, on peut tout à fait jeter un pavé contre la vitrine de l’agence d’un voyagiste, même si son mari est un représentant de l’ordre. Il ne faudrait jamais sous-estimer que l’injustice répétée est capable de faire craquer même les plus sages d’une société… Donc, Paola, exaspérée par ces riches Vénitiens qui partent à l’étranger pour abuser de jeunes enfants, a bien le droit de craquer !

Mais l’histoire ne se limite pas à cela car ce serait trop court et trop simplificateur. Paola, après son geste, après avoir mis Guido en difficulté vis-à-vis de sa hiérarchie, va se retrouver au cœur d’une affaire beaucoup plus complexe et le tourisme sexuel laissera rapidement la place à un trafic beaucoup plus lucratif…

Est-ce là le meilleur roman de Donna Leon ? Non, probablement pas mais reconnaissons que l’histoire est quand même bien construite, pertinente, qu’elle aborde, l’air de rien, deux ou trois sujets intéressants pour nos démocraties et leur fonctionnement, pour leurs rapports avec les pays les plus pauvres, pour envisager autrement l’aide aux plus démunis de cette planète… C’est aussi, comme à chaque fois avec ces romans de Donna Leon, l’occasion de découvrir un peu mieux le fonctionnement de cette ville mystérieuse, Venise.

J’aime beaucoup cette série de romans policier avec des personnages haut en couleurs au sein de cette questure de la police vénitienne : Brunetti et son fidèle adjoint l’inspecteur Vianello, le chef, vice-questeur, Patta, la secrétaire Elletra et tous les autres policiers qui arrivent souvent à nous faire rire même aux moments les plus tragiques…

Un bon roman à lire pour ceux qui aiment la série, une série à découvrir pour les amateurs de policiers ou les amoureux de Venise…

Forums: L'affaire Paola

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'affaire Paola".