La mort dans les nuages
de Agatha Christie

critiqué par Virgile, le 27 juin 2007
(Spy - 39 ans)


La note:  étoiles
un bon divertissement
C’est fou ce qu’on peut trouver dans les rues la veille de la récolte « des déchets encombrants ».
En l’occurrence en rentrant un soir chez ma dulcinée je suis tombé sur une pile de livres en très bon état. La nuit des temps de Barjavel, la grande nuit d’Adamek, un livre dont vous êtes le héros avec les Transformers, Fais-moi peur de Malika Ferdjoukh, et enfin deux policiers : Ascenseur de nuit de Michel Dansel et La mort dans les nuages d’Agatha Christie !

L’histoire débute dans le prométhée, avion reliant la France et l’Angleterre. Peu avant l’atterrissage un steward s’aperçoit qu’une vieille passagère est morte. Elle porte au cou une marque de piqûre et après avoir cru qu’une guêpe est la cause du décès notre Hercule Poirot national qui figure parmi les passagers découvre une fléchette au pied de la victime, transformant par là le cadavre en victime de meurtre…

Je n’ai jamais été un grand dévoreur de romans policiers, mais c’était l’occasion de remédier à cela. La mort dans les nuages m’a fait passer un agréable moment. L’intrigue est un peu tirée par les cheveux mais quelques traits d’humour et observations psychologiques intéressantes en font un bon divertissement.
Qui s’y frotte s’y pique… 7 étoiles

Et bien oui, je me suis cassé le nez, j’ai manqué de flair, pour découvrir, parmi les quatorze passagers entre le Bourget et Croydon, l’auteur de ce vol du bourdon, fatale à cette Angélique Morisot. Faut dire que notre diabolique reine Christie a l’art de dissimuler une aiguille dans une meule de foin. Mais Poirot, lui-même témoin, et comptant parmi les plus grosses légumes de tout les temps, réussira de cette carlingue à tirer son épingle du jeu …
Relâche distrayante avant crime et châtiment…

Pierrot - Villeurbanne - 67 ans - 14 janvier 2018


Mystérieuses guêpes 7 étoiles

L'idée de départ de cette enquête est assez originale, un meurtre perpétré dans un avion et quasiment sous le nez d'Hercule Poirot. Les suspects sont nombreux et variés, la manière dont le crime a été commis plutôt étrange et les fausses pistes nombreuses.

Le déroulement de l'enquête est bien mené malgré quelques passages un peu creux mais j'ai néanmoins été un peu déçu de la conclusion, contrairement à d'autre romans d'Agatha Christie il m'a manqué ce petit choc que l'on ressent lorsque l'on révèle le nom du coupable. Il reste un bon roman policier qui n'est peut être pas extraordinaire mais divertissant.

Koolasuchus - Laon - 29 ans - 17 novembre 2012


Un voyage pas si tranquille. 7 étoiles

Sur l’avion Prométhée qui rejoint le Bourget à Londres. Une jeune fille nommée Jane regarde les passagers avec attention. Son regarde se pose sur un petit homme d’age mûr, aux énormes moustaches. Les gens discutent, le voyage semble parfait. Un homme de cabine débarrasse et demande l’argent des consommations. Une des passagères semble endormie, il ne veut pas la réveiller. Il attendra cinq minutes avant l’atterrissage pour la réveiller. Mais hélas, il n’arrivera pas à la réveiller car elle est morte. Que dire, c’est toujours un plaisir de lire un Agatha Christie. Toujours facile à lire et surtout avec son style inimitable. J’aime chercher les petits indices qui me mèneront au coupable.

Lilule - baalon - 46 ans - 28 février 2012


J'aurais peut être dû garder mes souvenirs 4 étoiles

Quand j'étais jeune, j'ai lu quelques Agatha Christie (les 10 petits nègres, les 5 petits cochons, le crime de l'Orient Express...). Je gardais de bons souvenirs de ces lectures et j'aurais peut être du me contenter de ces souvenirs. Absence de style, quasi absence d'intrigues, absence de psychologie, des personnages peu attachants, rien ne sauve réellement ce livre, excepté le fait qu'il se lit très facilement et qu'on va au bout de l'histoire pour comprendre le pourquoi du comment du tiré par les cheveux.

Bon, je crois que je ne relirais pas de sitôt du Agatha Christie, même si c'est court.

Loic3544 - Liffré (35) - 41 ans - 10 février 2009


Une bonne enquête 8 étoiles

On retrouve Poirot pour ce nouveau roman de la reine du crime publié en 1935. Cette fois-ci, tout se passe dans un avion. Une vieille usurière est assassinée et Poirot, passager mais qui n'a rien vu, va devoir démêler une intrigue à priori compliquée. En effet, l'assassin est forcément un des voyageurs. Problème, personne ne s'est levé.

Recette classique mais qui fonctionne. On ne suspecte à aucun moment le véritable meurtrier dont le nom nous est donné comme d'habitude dans les dernières pages, ce qui est à la limite un peu décourageant surtout que la méthode employée par le meurtrier est sacrément tirée par les cheveux. N'est pas Hercule Poirot qui veut, me direz-vous mais quand même.

Romantisme, toujours cet humour pince sans rire par endroit, et enquête policière sont au menu de cette Mort dans les nuages.

Incertitudes - - 34 ans - 5 décembre 2008


Un crime en plein ciel 7 étoiles

Sans atteindre la qualité de "Mort sur le Nil" ou de "Dix petits nègres" "La mort dans les nuages" reste très divertissant notamment grâce à son humour, l'inspecteur Japp critiquant les auteurs de romans policier a l'air d'adresser ses critiques à l'auteur ainsi qu'à ses concurrents et le fait que Hercule Poirot soit pratiquement accusé du meurtre, car il est étranger et que c'est lui qui a découvert la fléchette empoisonnée (ce qui suffit à un juré zélé qui essayera d'imposer sa conviction) le crime aurait été commis à l'aide d'une sarbacane (retrouvée sous le siège de Poirot), mais aucun des passagers n'a vu le crime se commettre et que faisait cette guêpe dans l'avion?

un crime ingénieux que Poirot devra résoudre, d'autant que sa réputation est en jeu, il était quand même présent quand le crime a été commis et son mal de l'air l'a empêché de le prévenir et il est aussi suspect que les autres passagers de son compartiment, c'est ce point qui fait l'originalité du roman.

Très divertissant

Killeur.extreme - Genève - 37 ans - 8 octobre 2008