Les femmes savantes de Molière

Les femmes savantes de Molière

Catégorie(s) : Théâtre et Poésie => Théâtre , Littérature => Francophone

Critiqué par Oxymore, le 16 avril 2007 (Nantes, Inscrit le 25 mars 2005, 47 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 212ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 6 591  (depuis Novembre 2007)

Le ridicule d'être un fat

Chrysale, bon bourgeois
Philaminte, femme de Chrysale
Armande et Henriette, leurs filles
Ariste, frère de Chrysale
Bélise, soeur de Chrysale
Clitandre, amant d'Henriette
Trissotin, bel esprit
Vadius, savant
Martine, servante de cuisine
L'Epine, laquais
Julien, valet de Vadius
Le notaire

Henriette et Clitandre sont amants et veulent se marier; Chrysale et Ariste leurs donnent leur assentiment mais c'est mal connaitre les précieuses et pédantes Philaminte, Armande et Bélise qui reprochent à Henriette de ne rien y connaitre en matière de philosophie et de grammaire et qui, pour se faire, veulent la marier à Trissotin.
Bélise convaincue que Chrysale demande la main d'Henriette pour mieux exprimer son amour pour elle s'enfonce dans de ridicules suppositions qui rendent sa pédanterie grotesque et pathétique.
Après la délicieuse et comique confrontation de Chrysale et de Philaminte devant le notaire, Ariste va, par sa malice, confondre ce triste Trissotin, aussi fat que vénal.

Une pièce très agréable dans laquelle le verbe et la réplique fusent à tout va. Le savoir ridicule de ces "femmes savantes" rend leur certitudes encore plus coupables.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les femmes savantes [Texte imprimé] Molière éd. présentée, établie et annotée par Georges Couton
    de Molière, Couton, Georges (Editeur scientifique)
    Gallimard / Collection Folio.
    ISBN : 9782070409266 ; EUR 3,00 ; 17/09/1999 ; 181 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

LES FEMMES SAVANTES

10 étoiles

Critique de Baloo149 (, Inscrit le 27 novembre 2012, 63 ans) - 27 novembre 2012

Un texte très riche, du pur Molière, une saveur textuelle à écouter et à lire sans modération.
Les personnages sont tous très touchants:
Les femmes savantes sont dans l'excès de leur connaissance et Molière ne leur reproche pas d'être instruite mais de faire étalage de leur science.
Trissotin et Vadius ressemblent aux intellectuels de la rive gauche de Paris qui étalent leur connaissance ou se montrent au café de Flore et aux deux Magots.
Le père d'Henriette et son frère hommes sages ne font que rechercher les petits plaisirs quotidiens de l'existence et soutiennent Henriette dans sa recherche du plaisir normal de se marier et de se donner à son époux pour le faire profiter de ses appas.
Une Henriette qui sait ce qu'elle veut, femme décidée pleine de bon sens, sensuelle sans doute. prise dans ce milieu bourgeois et conformiste, vient mettre un grain de folie et un zeste de bonheur face à ces intellectuelles qui refusent le corps au nom de l'esprit.

Une pièce bien représentative du génie de Molière

10 étoiles

Critique de JEANLEBLEU (Orange, Inscrit le 6 mars 2005, 51 ans) - 9 août 2012

On y retrouve tout ce qui fait la force du grand Molière : une langue merveilleuse qui garde sa force et sa fraîcheur à travers les siècles, un humour efficace et surtout beaucoup de messages passés au second degré.
En effet, si Philaminte, Bélise et Armande sont ridicules par leur pédanterie (ce qui provoquent force situations comiques), elles sont touchantes et convaincantes dans leur envie d'émancipation dans leur siècle qui cantonnait la femme bourgeoise à des tâches purement domestiques (mariage, enfants, tenue de la maison, ...).
De la même façon, Chrysale est touchant et comique au premier degré écrasé qu'il est par son acariâtre de femme, mais au second degré il est un peu ridicule par son côté terre à terre et son refus complet des choses intellectuelles.
A part les tirades de Clitandre sur la cour (tribut obligé de Molière à son mécène royal ?) qui marquent l'âge réel de cette oeuvre, cette comédie pourrait avoir été écrite des siècles plus tard tant sa langue et les messages universels qu'elle porte sont encore d'actualité.

Forums: Les femmes savantes

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  spectacle à Paris 13 Cyclo 18 décembre 2016 @ 09:56

Autres discussion autour de Les femmes savantes »