Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa de Jean-Claude Fournier

Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa de Jean-Claude Fournier

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 15 avril 2007 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (35 306ème position).
Visites : 3 430  (depuis Novembre 2007)

Spirou en Polynésie

Il est toujours très difficile de reprendre une série bédé tenue par un génie même s’il n’en était pas le créateur. Un jour André Franquin a repris Spirou, il se l’est approprié, il l’a fait vivre et lui a offert des compagnons étonnants comme le Marsupilami… Les lecteurs étaient au rendez-vous, tout le monde était satisfait… mais un petit nouveau, un certain Gaston Lagaffe, réclamait plus d’aide, de temps, de concentration… et il a du se résigner à laisser la place à Jean-Claude Fournier. Il lui laisse tous les personnages sauf un : le Marsupilami dont il rêve, secrètement, de faire une série à part entière. Ce sera le cas mais beaucoup plus tard…
Breton, Jean-Claude Fournier est un tout jeune auteur qui va oser ce que personne parmi les grands n’aurait pu faire : s’approprier les personnages et en faire sa série, le Spirou de Fournier. Il savait que ce serait difficile mais sa jeunesse lui a ouvert le chemin… Alors, bien sûr, ils vont être nombreux ceux qui vont avoir la nostalgie de la narration graphique de Franquin…
L’éditeur qui avait conscience des enjeux, lui aurait dit :
« Monsieur Fournier, j’aime bien ce que vous faites. Vous allez reprendre Spirou. Il faut absolument que vous soyez à l’aise avec ce personnage. Il faut que vous le fassiez évoluer comme vous l’entendez, vous ! La seule chose que je vous demande, c’est de ne pas le faire trop brutalement. » [Mémoires de Spirou par Martens et Tibéri, Dupuis]
On dit généralement qu’il a apporté à la série un regard plus écologiste, plus tourné sur la nature, avec une petite touche de fantastique… Je trouve personnellement, que son dessin, sa narration graphique manquent de rythme, de vitesse, de mouvement… Quant à sa bande son, cet ensemble de bruits que nous font entendre les auteurs de bédé, elle trop vide, trop fade… Spirou par Fournier, c’est comme une suite de film quand le réalisateur change et que ce n’est plus qu’une affaire de business… Mais je suis certainement trop méchant et dur, et il se trouve certainement parmi vous quelques lecteurs à avoir apprécié le travail de Jean-Claude Fournier… En tous cas, j’ai voulu lire ou relire plusieurs de ses albums et les présenter avec le plus d’objectivité possible, comme les autres épisodes des aventures de Spirou et Fantasio…
Dans « Tora Torapa », tout commence au château de Champignac par un enlèvement, celui de notre fameux Zorglub, ce génie un peu naïf qui se laisse manipuler par le premier qui passe… Spirou, Fantasio, le comte de Champignac et leur ami Itoh Kata, l’illusionniste japonais, vont partir à sa recherche et tenter de le sauver des mains des ultras mauvais et méchants… les infectes membres du triangle dirigés par l’horrible cousin de Fantasio, Zantafio…
Il serait bien exagéré de dire que tout est mauvais dans cet épisode, même s’il ressemble trop à une histoire pour enfants, et enfants seulement…
Allez, dans les points positifs, je retiendrai certaines paroles des chansons polynésiennes (Roba Tépabo, quand on sait que Roba a participé à certains Spirou en compagnie de Franquin), certains pictogrammes dignes de Franquin (dans cet album, quand on s’insulte, on le fait à fond !) et le fait que notre petit Spirou va changer de tenue sur les îles, au soleil… Pantalon jean, chemise blanche à manches courtes, cheveux plus longs et dans le vent… Oui, la tenue du groom ne se porte pas quand le temps est trop chaud ou humide !
Mais, ce n’est ni le meilleur album, ni l’illustration d’une reprise réussie. Aussi, je vais devoir en lire d’autres pour vous confirmer que Jean-Claude Fournier a, lui-aussi, réussi des épisodes des aventures de Spirou et Fantasio… Qu’on se le dise !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa de Jean-Claude Fournier
    de Fournier, Jean-Claude (Scénariste)
    Dupuis / Spirou et Fantasio
    ISBN : 9782800103273 ; EUR 10,45 ; 01/04/1986 ; 54 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Spirou et Fantasio

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une aventure très étrange

8 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 37 ans) - 3 mai 2008

J'adore vraiment les albums de Spirou dessinés par Fournier (même si les meilleurs sont ceux de Franquin), et celui-ci, s'il n'est pas le meilleur, est cependant un très bon point d'orgue à la trilogie du Triangle ("Du glucose pour Noémie", "L'abbaye truquée" sont les deux premiers - sans oublier la courte histoire présente en fin du "Faiseur d'or", et dont "Du glucose pour Noémie" est la suite immédiate). Le personnage de Papa Pop est amusant. Difficile de ne pas penser aux Tontons Macoutes en lisant "Tora Torapa".
A noter : première appartition d'Ororéa, qui fera bien fantasmer Fantasio par la suite...
Et passages hilarants avec Ito Kata et Zorglub, aussi (début de l'aventure) !

Forums: Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa".