La Quête de l'oiseau du temps, tome 1 : la conque de Ramor de Serge Le Tendre (Scénario), Régis Loisel (Dessin)

La Quête de l'oiseau du temps, tome 1 : la conque de Ramor de Serge Le Tendre (Scénario), Régis Loisel (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Lolita, le 26 décembre 2006 (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 31 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (19 904ème position).
Visites : 2 623  (depuis Novembre 2007)

En quête de l'oiseau du temps

Au royaume d'Akbar, fut emprisonné dans une conque un dieu maudit dénommé Ramor. En lisant un grimoire, Mara, une sorcière, découvre que cette prison ne peut être définitivement scellée que par l'Oiseau du Temps.
Le chevalier Bragon, autrefois fiancé à Mara, se lance dans la quête de l'Oiseau du Temps et entraîne avec lui la belle Pelisse, dont Mara est la mère
D'autres personnages au fur et à mesure se grefferont à cette aventure épique aux multiples dangers et péripéties.
Un beau graphisme avec une histoire attrayante. Voilà une saga à suivre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La conque de Ramor [Texte imprimé] scénario, Le Tendre dessins, Loisel...
    de Loisel, Régis (Illustrateur) Le Tendre, Serge (Scénariste)
    Dargaud / Quete de l'Oise
    ISBN : 9782205048001 ; EUR 13,95 ; 04/09/1998 ; 48 p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  La quête de l'oiseau du temps

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un début un peu laborieux

5 étoiles

Critique de Blue Boy (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans) - 25 juin 2011

Ce premier tome met du temps à décoller et se lit avec un bâillement entre chaque page. Le trait de Loisel à cette époque était encore assez grossier, et la mise en couleur très commune (parfois franchement laide), même si on constate une amélioration au fil des tomes.

La série est d’une manière générale un tourbillon de délires parfois mal contrôlés où les personnages manquent d’épaisseur et semblent jouer leur rôle mécaniquement sans vraiment se sentir concernés, se côtoient sans vraiment communiquer, dans une quête qui ne leur permettra pas de trouver tout à fait leur place. Ces personnages ne m’ont pas convaincu (sauf Bullrog peut-être qui reste très intriguant) et je ne suis jamais vraiment rentré dans l’histoire, en raison d’un scénario brouillon et parfois confus à mon goût.

Je n'ai pas tellement apprécié le trait trop nerveux et exubérant de Loisel à cette période, pas toujours très joli, avec une mise en couleur assez commune (parfois franchement laide) en comparaison des productions plus récentes de l’auteur, notamment la reprise de la série « Avant la quête », beaucoup plus soignée et plus mature.

En somme, j’ai trouvé cette quête pour le moins laborieuse et trop touffue, et ce tome 1 est le moins bon des quatre… En fait, j’avais voulu découvrir cette série, ayant bien apprécié le « Peter Pan » du même auteur. Je ne cache donc pas ma déception malgré certains bons passages, mais l’ensemble ne m’a pas convaincu. Oui oui, il est probable que je sois passé à côté. Oui mais non.

LA quête.

10 étoiles

Critique de Tommyvercetti (Clermont-Ferrand, Inscrit le 18 décembre 2006, 29 ans) - 19 janvier 2010

J'ai lu cette quête il y a quelques années déjà, et je l'ai relue plus récemment, et à chaque fois, je me dis que c'est la saga en BD que je préfère dans l'héroic-fantasy.

On est plongé dans un monde dur et réaliste. Pas réaliste au sens commun, qui est propre à la réalité, non, mais réaliste dans le sens où ce qui est, ce qui se passe, et ceux qui vivent, ne sont pas des héros stéréotypés super-puissants. Non, ici nous faisons juste la connaissance d'un chevalier qui a vieilli, et qui reçoit la visite, un jour, de celle qui semble être sa fille. Déjà, les décors nous frappent, parce que, étant une BD déjà ancienne, ils n'ont rien à voir avec la génération Soleil où le graphisme fade et normalisé nous fait oublier le travail du dessinateur. Non, ici, ce sont les graphismes atypiques et singuliers de Loisel, avec des visages expressifs, et des paysages vraiment dessinés.

Cette fille, Pélisse, fille de Mara, la princesse-sorcière de la Marche des Voiles d'Ecumes, ancienne amante de Bragon. Le contexte général de l'histoire ne sort pas tant que ça de l'ordinaire, il s'agit encore une fois d'un dieu puissant prêt à revenir sur le monde et qu'il faut sceller à nouveau. Mais le parcours qui sera celui de Bragon, Pélisse, son fourreux, et quelques autres, empruntera des chemins qui tourneront le scénario dans des directions tortueuses et vers les vraies motivations des princes-sorciers.
La Quête est magnifique, et Bragon devra, en repartant sur les routes, se retrouver face aux ennemis qu'il a connu, avec cette fois-ci un but à atteindre, et une personne à protéger. Sa carrière n'est pas finie, et son Grand-Oeuvre reste à achever avant de sombrer dans l'oubli.

Cette quête m'a fait rêver, et alors que, plus jeune, je la terminais, mes sentiments rejoignaient ceux de la dernière case de l'histoire.

Une quête envoutante

9 étoiles

Critique de Kilik35 (, Inscrit le 12 février 2006, 34 ans) - 19 janvier 2007

Une très belle histoire, mêlant aventures et humour, avec des personnages réellement attachants et à la personnalité plus complexe que ce que l'on pourrait penser au départ.
Et une fin de cycle vraiment inattendue.
J'ai adoré cette BD, et je la recommande vraiment à tous ceux qui aiment ce genre d'histoires dans un monde d'Heroic fantasy. Captivant

Forums: La Quête de l'oiseau du temps, tome 1 : la conque de Ramor

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Quête de l'oiseau du temps, tome 1 : la conque de Ramor".