Beaucoup de bruit pour un cadavre
de Victoria Clayton

critiqué par Mademoiselle, le 18 novembre 2006
( - 32 ans)


La note:  étoiles
Assez délirant
1978. Harriet, 22 ans, vient de rater son permis de conduire pour la 4e fois. Elle aspire à la profession de poète, voie toute indiquée quand on regarde sa famille complètement dingue : ses parents sont acteurs shakespeariens. Ses 3 sœurs et son frère se distinguent d’Harriet par leur physique et leur caractère exubérant. Leur maison est meublée par des décors de théâtre. Tout va bon an, mal an jusqu’au jour où Waldo, le père, est accusé du meurtre d’un acteur rival. Entre les problèmes d’argent et de justice, Harriet va avoir fort à faire.

Ce sont les personnages et le décor extravagants qui font le charme de ce roman. L’intrigue n’est pas très recherchée (il s’agit plus d’un roman que d’un policier, attention) et l’écriture agréable mais sans plus.

Même si ce n’est pas le roman de l’année, sa lecture est divertissante, rafraîchissante avec pas mal d’humour malgré quelques scènes convenues.