L'étrangleur, intégrale : Le secret de l'étrangleur de Pierre Siniac (Scénario), Jacques Tardi (Dessin)

L'étrangleur, intégrale : Le secret de l'étrangleur de Pierre Siniac (Scénario), Jacques Tardi (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Jules, le 30 septembre 2006 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 73 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (31 235ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 2 211  (depuis Novembre 2007)

Quel scénario, quels dessins !

J’ai toujours adoré les dessins de Tardi ainsi que ses scénarii qui touchaient à la guerre 14/18. La série « Le cri du peuple », scénario de Vautrin, est également impressionnante même si elle contient certaines longueurs.

Ici Tardi a collaboré avec Siniac pour le scénario.

Nous pouvons vraiment considérer cette BD comme assez exceptionnelle dans sa présentation.

Tout d’abord nous avons des articles de presse à lire sur l’étrangleur de minuit. Mais ceux-ci seront suivis d’autres articles de presse parlant de la peine de mort, de la guerre d’Algérie qui débute et même sur l’administration de l’assistance publique. Cela fait pas mal de textes à lire, mais ils valent la peine.

Débute enfin l’histoire de l’étrangleur de minuit. Comme souvent elle s’avérera assez complexe et passionnante. Plus étonnantes encore seront les différentes fins qui nous sont proposées !... Voilà qui n’est vraiment pas courant !...

Une très chouette BD à lire !...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Tac tac tac Tac Tac Tac

7 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 34 ans) - 4 septembre 2014

Pourquoi le trait de Tardi est-il si laid ? Typiquement français, cet auteur m'intrigue d'ailleurs depuis un moment et en particulier depuis les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec la demoiselle à la moue renfrognée, narrées depuis Paris. A l'époque figurez-vous que les bouquins un peu coquins étaient rares et même pas autorisés, ou à peine. De même, les planches de Tardi contiennent toujours des détails insensés (et peu politiquement corrects) sur la capitale française jusque la moindre rue du quartier du Marais, du Ier arrondissement, de la saleté de Bastille, des lycées pour fils de bobos riches du 5ème, ou des beaux quartiers que l'on parle du parc Monceau ou alors du XVIème avec ses nombreuses bonnes de chambres. Sinon le quartier du Sentier; à ne pas négliger sous aucun prétexte ! Et aussi sans oublier le quartier d'Austerlitz et son parc avec son Muséeum d'histoire naturelle ou se cachent ces hideux monstres fruits d'expériences interdites...

A présent Paris a un peu changé, ses bourgeois ses sont étoffés tandis que les pauvres se sont appauvris, mais on reconnaît bien la ville-lumière qu'il s'agisse du pavé restant de la rue St-Lazare ou de l'église de la Madeleine avec son style néo-classique. Personnellement je préfère Adèle pour me guider mais osons le redire, on trouve encore la patte du célèbre dessinateur dans ce volume qui raconte l'histoire d'un étrangleur: un peu coulant un peu indulgent s'agissant de sa griffe (et surtout selon moi) mais toujours lui-même. Tardi fait du Tardi, que ça soit pour la joie du petit écolier en route pour la joie, d'un savant fou chauve, d'un St Cyrien presque président ou bien pour de celle de la néo-suffragette privilégiée. Et toutes les fins impossibles et pas imaginables sont possibles.

Chacun ses goûts.

Forums: L'étrangleur, intégrale : Le secret de l'étrangleur

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Le dernier Tardi... 1 Shelton 30 septembre 2006 @ 19:11

Autres discussion autour de L'étrangleur, intégrale : Le secret de l'étrangleur »