Chroniques de San Francisco, tome 4 : Babycakes de Armistead Maupin

Chroniques de San Francisco, tome 4 : Babycakes de Armistead Maupin
(Babycakes)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Valeriane, le 7 août 2006 (Seraing, Inscrite le 16 novembre 2005, 42 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 938ème position).
Visites : 3 349  (depuis Novembre 2007)

Les chroniques : 4ème! Clap!

Encore une étonnante suite pour ces Chroniques, dont je ne me suis toujours pas lassée.
Ici, il sera question d'un voyage en Angleterre pour Mouse, de retrouvailles avec Mona et de la récente relation amoureuse entre Mary Ann et Brian.
La vie change, tout n'est pas toujours rose, mais il faut bien avancer malgré les coups durs que l'on peut rencontrer. Certains tentent d'avoir des enfants, d'autres de se trouver une nouvelle vie ou encore de remonter à la surface et avancer. le lecteur est tenu en haleine du début à la fin, grâce au suspense... atout du roman-feuilleton.
S'il ne fallait lire qu'une série, c'est celle-ci.
Les chroniques de San Francisco dépeingnent la vie ans cette ville dans les années 70. Un tableau plein de bonne humeur et de rebondissement.
Le lecteur qui s'engage dans le petit monde de Barbary Lane n'en sortira pas indemme. C'est difficile de quitter les lignes de cette histoire. Un auteur à graver dans son agenda!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

D’un rêve à un autre

10 étoiles

Critique de Lilule (baalon, Inscrite le 24 février 2006, 47 ans) - 26 juin 2016

Dans ce 4eme tomes c'est plus sombre ou plutôt triste. On découvre l'année sida. La disparition de Jon notre médecin de bord, qui a succombé de cette maladie. Mouse aura du mal à passer le cap. Mary Ann qui est devenu une star de la télé locale. Son mari qui rêve d'avoir un enfant mais son rêve se réalisera-t-il ? Mona qui nous étonnera dans sa nouvelle vie et dans sa nouvelle coiffure. Mais aussi de nouveaux personnages; Simon un marin qui abandonne son poste pour vivre autre chose. wilfred un aborigène de seize ans. Et beaucoup d’autres. Mais aussi de l'humour "faire sauter la cervelle du petit chauve». Si vous voulez comprendre je vous conseille de le lire.
Que dire c'est comme retrouver des amies. C’est un bon moment que l'on passe sans se poser de question. On se laisse aller le bonheur. Rien de plus.

Forums: Chroniques de San Francisco, tome 4 : Babycakes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Chroniques de San Francisco, tome 4 : Babycakes".