Conversation avec Arnaud de La Croix de Arnaud de la Croix, Gabrielle Vincent

Conversation avec Arnaud de La Croix de Arnaud de la Croix, Gabrielle Vincent

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Critiques et histoire littéraire

Critiqué par Shelton, le 15 juillet 2006 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 860  (depuis Novembre 2007)

Souvenirs bien présents...

Lors du dernier salon de la bande dessinée d’Angoulême, j’ai eu le plaisir de déjeuner avec Arnaud de La Croix, un éditeur de qualité qui a commencé aux éditions Duculot et qui aujourd’hui travaille pour Casterman qui a racheté Duculot en tentant de maintenir la qualité des albums Duculot que nous étions beaucoup à adorer…
C’est lors des ces agapes légères, nous étions là pour travailler, qu’Arnaud a commencé, je ne sais plus comment c’est venu, à me parler de Gabrielle Vincent, merveilleuse artiste dont il avait été l’éditeur, le confident épisodique, mais aussi, très certainement, un ami… Or, il y a quelques années, après le décès de Gabrielle Vincent, il a eu envie de livrer quelques éléments de ces rencontres qu’ils ont eues entre 1987 et 2000…
Dans ce petit texte merveilleux et très touchant, Arnaud nous fait entrer, non dans l’intimité, mais dans le monde de la création de Gabrielle Vincent, mais aussi dans celui de Monique Martin. En fait, Monique Martin est une artiste qui un jour a créé deux personnages, Ernest et Célestine. Elle a écrit de nombreux albums avec ces deux « êtres » touchants et profondément humains, mais elle ne voulait pas que ce soit sous son nom, celui avec lequel elle signait ses toiles… Alors elle prit un pseudonyme, Gabrielle Vincent… Au début de la vie d’Ernest et Célestine, elle avait presque honte de ce qu’elle faisait : « Elle me racontait qu’elle se cachait pour photocopier les maquettes de ses albums car elle craignait que l’un ou l’autre peintre de ses relations ne la surprenne en train de faire « ça », et ne découvre, à sa grande honte, que Gabrielle Vincent, c’était elle. »
Et pourtant, Gabrielle Vincent a su avec ces deux personnages atypiques, Ernest et Célestine, un ours paisible et doux et une souris espiègle, vive et entière, enchanter les lectures de jeunesse… De jeunesse ? Soyons sérieux, pourquoi ce qui serait beau, doux et agréable serait-il toujours réservé aux jeunes lecteurs ?
Arnaud de La Croix va tout faire pour que le travail de « son » auteur ne soit pas cantonné au coin jeunesse des librairies. Mais le lecteur, le libraire, le diffuseur, parfois les enseignants et les éditeurs, ont bien du mal à sortir les auteurs des boites dans lesquels il est facile de les ranger et les laisser croupir…
Gabrielle Vincent est l’exemple parfait de l’auteur qui raconte de bien belles histoires pour tous. Elle les raconte par ses dessins et ses textes, des dessins légers et expressifs, des textes de dialogue, de paroles, de rencontre, qui nous vont droit au cœur… Elle n’illustre pas un texte, elle n’accompagne pas un dessin, elle est au cœur d’une harmonie parfaite où mots, traits et couleurs viennent nous emballer, nous parler… et, parfois, nous faire pleurer.
Gabrielle Vincent est morte, malheureusement trop vite, trop tôt… Mais je me souviens des dernières lignes de l’album que je préfère, Cet été-là, et je ne peux que terminer en vous les citant et vous invitant à découvrir, redécouvrir cette femme, cette artiste que j’aime beaucoup : « Elle a retrouvé toute sa gaîté. Chaque jour, nous parlons de notre amie, comme si elle était encore avec nous… Et le soir, vous devinez, je lui raconte les histoires que Gazou inventait pour elle, et nous chantons la petite chanson qu’elle lui avait apprise. »
Deux larmes viennent de tomber sur le clavier… Mais ce n’est que la douce émotion que vient de faire entrer Arnaud de La Croix dans mon salon avec son petit livre… Mais promis, je reviendrai vous parler d’Ernest et Célestine…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Gabrielle Vincent "au jour le jour" [Texte imprimé], conversation avec Arnaud de la Croix Gabrielle Vincent, Arnaud de la Croix
    de Vincent, Gabrielle Croix, Arnaud de la
    Tandem / Conversation avec (Gerpinnes)
    ISBN : 9782873490522 ; EUR 9,50 ; 23/04/2002 ; 46 p. p. ; Reliure inconnue
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Conversation avec Arnaud de La Croix

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Conversation avec Arnaud de La Croix".