La tentation de l'oubli
de Belva Plain

critiqué par Gilou, le 12 juillet 2006
(Belgique - 72 ans)


La note:  étoiles
Un air de déjà vu…
Trois amies inséparables depuis l’université décident de ne pas s’oublier, même après leur mariage.

Norma est la plus timide, handicapée par des jambes difformes, elle se renferme sur elle-même. Elle n’est pas vraiment consciente de ses capacités à aimer les autres. Elle est la plus forte des trois.

Cécile, belle et élégante, issue d’un milieu aisé, a son avenir tout tracé. Beau mariage et tout le confort.

Amanda, d’origine modeste et d’une famille nombreuse, elle veut absolument se caser.

Nous suivrons donc le chemin de ces héroïnes, les bons et mauvais côtés de chacune vont nous être dévoilés.

Belva PLAIN a écrit des histoires plus poignantes que celle-ci. J’ai été moins passionnée et j’y ai senti un air de déjà vu.