Eau trouble
de Jennifer Rowe

critiqué par Usdyc, le 27 juin 2006
(Bruxelles - 64 ans)


La note:  étoiles
Lent, lent super lent.
Je ne serai pas bien long pour cette critique.
314 pages de roman.
A la page 104, l'auteur est toujours occupé à planter le décor et ses personnages.
Etude des lieux, études psychologique des personnages....
A la page 105, j'ai arrêté et suis passé à un nouveau livre.

La patience a des limites et quand rien ne se passe au premier tiers du livre la question que je me pose est de savoir si le suspens ne commence pas dans le dernier tiers.

C'est dommage pour un roman policier car il devrait normalement y avoir une intrigue autre part que dans le résumé au dos de la couverture.

Il en faut pour tout le monde, ce livre-ci n'est pas pour moi.

CDhome