Shandy, un Anglais dans l'Empire, tome 2 : Le dragon d'Austerlitz de Matz (Scénario), Dominique Bertail (Dessin)

Shandy, un Anglais dans l'Empire, tome 2 : Le dragon d'Austerlitz de Matz (Scénario), Dominique Bertail (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Septularisen, le 7 mai 2006 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 51 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (33 678ème position).
Visites : 2 450  (depuis Novembre 2007)

AUSTERLITZ EN BANDE DESSINÉE

Dans ce deuxième épisode de la série Shandy - Un anglais dans l'Empire, on retrouve notre héros Shandy Ratcliffe à Boulogne en août 1805 lors de son engagement dans la grande armée de Napoléon.

Remarqué par le général Ragon, Shandy est affecté aux Dragons, car la grande armée se prépare à partir en campagne, en effet l'Autriche, la Suède et le Royaume de Naples viennent de rejoindre l'Angleterre et la Russie dans la coalition anti-française.

Malheureusement pour Shandy, il est reconnu par Dorigo, devenu entre-temps l'aide de camp de l'empereur, qui mettant en doute sa loyauté envers le France, le fait suivre et espionner en permanence.

Le 1er septembre 1805, la grande armée forte de 200.000 hommes dont 112.000 dans l'artillerie se met en marche. Peu après la bataille d'Ulm , en novembre 1805, au cours d'une escarmouche tendue par les cosaques en Moravie, Shandy sauve la vie du général Ragon, pour cela il est décoré de la croix des mains même de l'empereur. Comble du bonheur pour lui, ce même soir il retrouve une personne très chère a son cœur…

Mais Dorigo doute toujours de sa loyauté envers l'empereur, il persuade le général Ragon de confier à Shandy une mission suicide, mission dont pourrait dépendre la suite de la guerre, et la victoire de la grande armée…

Moins romantique que le tome I, sans doute à cause du thème traité, en effet et à vrai dire le véritable héros de cet épisode est sans doute la bataille d'Austerlitz, qui occupe 9 des 48 pages de l'album et donc toute la dernière partie de celui-ci.
Il est aussi vrai que si le scénariste Alexis MATZ "s'éclatait" dans le tome I, ici c'est surtout le dessinateur Dominique BERTAIL qui se taille la part du lion.
Les dessins sont fantastiques, le rendu des couleurs extraordinaire, les uniformes des soldats de l'empire, notamment ceux des dragons sont d'un réalisme étonnant. La description de la vie et des mœurs de l'époque et notamment celle des soldats en campagne est aussi très bien restituée.

Enfin, les dessins des dernières pages, relatant la bataille d'Austerlitz, sont époustouflants de réalisme et arrivent vraiment à nous faire "voir" si ce n'est "sentir" jusqu'à nous prendre les tripes, les véritables "boucheries" qu'étaient les batailles de l'époque… 24.000 morts en ce seul jour du 2 décembre 1805 à Austerlitz…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le dragon d'Austerlitz [Texte imprimé] scénario, Matz dessin, Dominique Bertail
    de Bertail, Dominique (Illustrateur) Matz, (Scénariste)
    Delcourt / Collection Conquistador (Paris).
    ISBN : 9782847899269 ; EUR 13,50 ; 04/02/2006 ; 48 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Shandy

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Au coeur de la bataille

7 étoiles

Critique de Miss teigne (, Inscrite le 6 mars 2008, 37 ans) - 19 mai 2009

Combien de tours et de détours pour enfin entrer dans les rangs. C’est un événement tragique qui le poussera à franchir le pas et à devenir un combattant à la solde de Napoléon. Sa seule exigence étant de ne pas prendre les armes contre sa patrie, l’Angleterre. Doué dans le maniement des armes et bon cavalier, il est engagé en tant que Dragon. Mais Rodrigue Dorigo veille. Ce dernier craint la trahison de l’Anglais, d’autant plus qu’il se montre jaloux de la tendresse qu’Agnès (voir tome 1 : Agnès) a autrefois pu lui porter.

Graphiquement, ce deuxième tome est bien plus réussi que le précédent. Si on peut encore reprocher un manque de précision, c’est davantage au niveau des traits, des expressions et des attitudes des personnages. La preuve que très peu d’attention est portée à ce niveau, c’est qu’on ne voit jamais Napoléon que de dos ou de loin, quand la netteté des traits n’est pas nécessaire. Par contre, les paysages, les costumes et les scènes de batailles sont très réussis. Les cavaliers ont fière allure. On est à fond dans l’aspect historique à présent. Une grande place est accordée aux stratégies de l’Empereur. On assiste ici aux combats en Moravie notamment. L’intrigue mêlant Shandy, Rodrigue et Agnès se précise. Shandy n’a pas que les troupes ennemies à affronter…

Forums: Shandy, un Anglais dans l'Empire, tome 2 : Le dragon d'Austerlitz

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Shandy, un Anglais dans l'Empire, tome 2 : Le dragon d'Austerlitz".