Loi des 12 tables (La), tome 2 : L'accusation ; La nuit de Walpurgis de Eric Corbeyran (Scénario), Djillali Defali (Dessin)

Loi des 12 tables (La), tome 2 : L'accusation ; La nuit de Walpurgis de Eric Corbeyran (Scénario), Djillali Defali (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par Shelton, le 6 mai 2006 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans)
La note : 9 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 2 565  (depuis Novembre 2007)

De plus en plus fort...

J’ai déjà présenté, ici ou ailleurs, la sorcière Asphodèle et tout le bien que je pense de cette création sortie de l’imagination débordante et fascinante d’Eric Corbeyran qui reste pour moi un des grands scénaristes de la bédé contemporaine. N’oublions pas que nous lui devons, entre autres, Le cadet des Soupetard, Sales mioches, L’as de Pique, Petit verglas, et tout ce qui tourne autour de l’univers des Stryges…
Alors, bien sûr, il est le créateur génial de cette sorcière Asphodèle, la plus puissante de sa génération… Mais le défi de cette série, La loi des 12 tables, n’était pas seulement dans le scénario de Corbeyran. Il résidait dans la capacité de Defali, jeune dessinateur fou, à produire un chapitre de 30 pages tous les mois et, donc, pour les lecteurs, un album tous les deux mois regroupant d’un seul coup deux récits !!! Epoustouflant, lorsque l’on connaît le milieu et le rythme de travail des dessinateurs qui fournissent, pour les plus rapides, un album par an !!!
Le plus étonnant est donc de se retrouver avec ce deuxième volume dans les mains, dans les délais annoncés !!! En plus, le premier regard nous livre un graphisme de qualité. Pas de baisse technique depuis le premier. Je dirais même que Defali maîtrise encore mieux le dessin rapide : oui, ça reste un trait jeté, craché, vomi, avec rage et énergie, mais d’une puissance et d’une précision narrative surprenante… Félicitation Defali, continue comme ça et tu resteras dans l’histoire du neuvième art comme celui qui dessine plus vite que son ombre… N’oublions pas les couleurs de très grande qualité de Pérubros… Ce trio est en train de bluffer le monde des spécialistes, des commerciaux, des lecteurs… Que ça continue, nous ne demandons que cela…
Sur le fond… Une série de crimes détestables – comme ils le sont toujours, me direz-vous – perdure et frappe le monde des magiciens. Et le cénacle, lui, continue de recevoir des cassettes vidéo où on peut parfaitement apercevoir le coupable, la coupable, Asphodèle la tueuse… Pendant ce temps-là, la sorcière cherche à tout prix à comprendre ce qui se passe et elle découvre le début du sens de ces douze tables, de cette loi qui semble permettre ces crimes diaboliques… Mais cela ne l’empêchera pas de se faire convoquer par la communauté des sages de sa confrérie…
Sera-t-elle suspectée, condamnée ??? Pourra-t-elle se défendre ? Que feront ses amis – elle en a bien, mais ils semblent mortellement silencieux – et, surtout, qui manipule, qui tient les ficelles dans l’ombre, car on l’a bien compris, Asphodèle ne peut-être qu’innocente ??? Quoi que ? J’ai trouve ce second volume de très bonne qualité, je me suis régalé de cette histoire enlevée et dynamique… C’est la confirmation que j’attendais après la première livraison… Non, vraiment, vous pouvez y aller de bon cœur… n’hésitez pas !!!
Certes, ce type d’histoire fantastico-policière, implique que les sorcières ne vous posent pas de problème particulier, que les crimes ne vous fassent pas refermer les albums instantanément… Mais pour le reste, suspens, qualité de la narration graphique, textes, construction du scénario, description des caractères… tout est à la hauteur et devrait vous satisfaire…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  La loi des 12 tables

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Loi des 12 tables (La), tome 2 : L'accusation ; La nuit de Walpurgis