Mermoz de Joseph Kessel

Mermoz de Joseph Kessel

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Machmoum, le 23 avril 2006 (Inscrite le 3 avril 2006, 38 ans)
La note : 1 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (38 670ème position).
Visites : 3 071  (depuis Novembre 2007)

Un hommage médiocre

Ce livre, à travers lequel Kessel a voulu rendre hommage à l’aviateur Jean Mermoz, souffre en vérité d’une extrême platitude aussi bien dans la narration que dans le style. Tout au long des 350 pages, l’auteur retrace avec une exactitude et une minutie, souvent inutiles, tout le parcours du jeune aviateur en le suivant étape par étape.
J’ai trouvé vraiment dommage de gâcher une carrière aussi exceptionnelle par une narration aussi plate, fade et ennuyeuse.
De la matière, Kessel en avait pour porter aux nues Mermoz : ce génie courageux et humaniste. Ses expériences, plus audacieuses les unes que les autres lui ont, en effet, valu le surnom du « grand » de l’aviation.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un pionnier du vol aérien

9 étoiles

Critique de Fabert (, Inscrit le 10 octobre 2015, 64 ans) - 2 août 2016

Merveilleux livre de Joseph Kessel à la gloire de son ami , Jean Mermoz. Le rythme du livre est soutenu et son style journalistique limpide. Il se lit aisément et d'une traite. Il est vrai que la narration de tous les exploits accomplis par ce "jeune " homme laisse pantois d'admiration! Mermoz commence sa carrière par la petite porte et saura gravir tous les échelons de ce qui pour lui, au début, n'était pas une passion. Kessel nous laisse à imaginer le courage qu'il fallait pour survoler les déserts de sable, les océans tempétueux et les montagnes aux sommets déchiquetés et tout ceci, dans des machines volantes sans radio ni tours de contrôle! Sur l'homme et ses nombreux camarades de l'aéropostale, la psychologie du personnage n'a pas été poussée et on pressent malgré tout quelques traits de caractère plus négatifs( coup de colère, intransigeance...) mais évidemment l'on se doute qu'il fallait une sacrée dose de force et de caractère pour accomplir tout ce qu'il a fait.
A lire pour le plaisir de connaître un peu mieux les débuts des pilotes de ligne et de leur fondateur.

Le géant du ciel

8 étoiles

Critique de Stigma (, Inscrit le 9 mars 2015, 67 ans) - 9 mars 2015

J'ai beaucoup aimé suivre la vie de Mermoz au travers des mots de Joseph Kessel. C'est un gros pavé et au début j'ai craint de me lasser de cette longue biographie. Au fil des pages on souffre avec Mermoz. Quelles épreuves n'a-t-il pas subies. Arrivé à la fin du volume, on se rend compte de la valeur de cet homme pour l'aviation. C'est un véritable pionnier. Sa vie d'épreuves et de courage sans faille nous porte au fil des pages.
Ce livre nous emmène autour du monde où l'aviateur mit en place de nombreuses lignes improbables pour l'époque. Joseph Kessel sait porter le lecteur sans le lasser.

Forums: Mermoz

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mermoz".