Monsieur Malaussène de Daniel Pennac

Monsieur Malaussène de Daniel Pennac

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Kreen78, le 21 avril 2006 (Massy, Inscrite le 11 septembre 2004, 39 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (9 883ème position).
Visites : 3 609  (depuis Novembre 2007)

Avec grand plaisir, c'est reparti pour un tour!

Je suis un peu étonnée que personne n’ait encore fait de critique sur ce livre, surtout que c’est le volume 4 de la saga… Bon, malheureusement pour moi, je l’ai lu avant « La Petite marchande de Prose ». Je n’ai vu que trop tard que je m’étais trompée d’ordre. Mais cela ne m’a pas gênée pour autant.

J’ai bien aimé ce volume. Je l’ai trouvé rapide et agréable à lire. Il s’y passe tellement de choses !!! On a l’embarras du choix : plusieurs morts, un vol de Film Unique, 2 grossesses – bien que j’ai trouvé leur histoire bien abracadabrante – et pour une fois ce n’est pas la mère Malaussène, un Benjamin jugé à tort (bien sûr) et emprisonné, des petits clins d’œil aux tomes précédents, un petit tour dans l’univers des « snuffeurs », Julius adoptant un autre tic suite à une autre crise d’épilepsie… Et je dois encore en oublier.

Je n’ai pas trop envie de m’étaler sur l’histoire car n’ayant rien su avant de la lire, je l’ai bien appréciée. C’est le même humour que dans les autres, c’est écrit avec beaucoup de panache et on ne s’ennuie pas un instant. Le petit point qui m’a chagrinée, c’est l’histoire de ces 2 grossesses « alternées ». C’est très… étonnant.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  La saga Malaussène

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Laborieux

6 étoiles

Critique de Enn0 (, Inscrit le 14 août 2009, 44 ans) - 30 septembre 2009

Laborieux... c'est le premier mot qui me vient à l'esprit à la fin de la lecture de ce tome. C'est toujours aussi agréable à lire, pour qui aime le style, un peu déjanté de Pennac, mais le scénario est très poussif. L'histoire ne commence vraiment qu'aux alentours de 300 pages et heureusement que le reste se lit ensuite très rapidement.
Malgré les autres commentaires, moi j'ai trouvé ce tome le moins bon de la série jusqu'à présent.

Fou

10 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 29 juillet 2008

Un livre épais, mais dévoré en quelques jours. L’écriture est rafraîchissante, comme tous les tomes de la saga Malaussène. La multiplication des personnages, plus fous que jamais, dynamise l’histoire tout au long de ce récit maîtrisé avec beaucoup d'habileté. L’histoire est forte en rebondissements, on a droit à beaucoup d’effets pyrotechniques.

La citation d’un poème (L’Eterna Volutta) m’a aussi donné le goût de lire Barnabooth de Valery Larbaud, que je n’ai pas encore pu trouver (j’en ai tellement envie !).

Je suggère cette série en partie à cause de ce tome, très haut en couleur. Mon deuxième préféré de la série, le premier étant La fée carabine.

Rocambolesque

6 étoiles

Critique de Veneziano (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 39 ans) - 13 février 2008

Cette suite de délits, d'événements improbables, enflés de manière hyperbolique font de ce roman quelque chose d'enjoué, mais d'un peu fouillis. Si l'atmosphère générale est plutôt sympathique, par un style presque léger, et presque gênant pour des thèmes aussi graves, leur enchevêtrement paraît quelque peu artificiel.
Il se lit assez vite, et se laisse bien comprendre, même pour ceux qui, comme moi, ont pu commencer cette saga par ce tome - eh oui, pourquoi toujours faire les choses dans l'ordre ? -

Je suis donc assez mitigé.

ça sent la poudre

8 étoiles

Critique de Oxymore (Nantes, Inscrit le 25 mars 2005, 45 ans) - 30 octobre 2006

Dans ce 4ème volet de la saga Malaussène tout s'accélère puisque Benjamin est cette fois directement mis en danger; on lui impute l'écriture d'un livre qui serait à l'origine des meurtres qui se succèdent depuis quelques temps dans ce bon vieux quartier de Belleville, au cinéma du zèbre précisément, où les Malaussène s'unissent avec tout leur amour pour défendre la tribu et sauver la peau d'un Benjamin toujours plus exposé.
Julie revenu de la mort va se dévouer corps et âmes pour faire éclater la vérité et redonner vie à la tribu.
Encore un très bon roman qui n'a pas reçu l'accueil qu'il mérite.

pennac relève le niveau

10 étoiles

Critique de Clara603 (, Inscrite le 23 avril 2006, 23 ans) - 11 juillet 2006

Le quatrième volet de la saga Malaussène est bien mieux que les 2 précédents! Mais ne surpasse pas le premier. La taille peut faire peur mais il se lit très facilement. On est très facilement entrainé dans l'histoire

Forums: Monsieur Malaussène

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Monsieur Malaussène".