La Boîte aux souvenirs de Margaret Forster

La Boîte aux souvenirs de Margaret Forster
( The memory box)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Emjy, le 14 avril 2006 (Inscrite le 9 mars 2006, 36 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 1 996  (depuis Novembre 2007)

Un beau roman nostalgique

Présentation:
Une jeune femme, qui sait que sa vie est menacée et qui va être emportée par une affection cardiaque, laisse une boîte scellée destinée à sa fille qui est encore un bébé à la mort de sa mère.

Des années plus tard, cette fille, Catherine, qui a maintenant trente ans, trouve au fond d'un grenier la mystérieuse boîte qui lui est adressée, remplie d'objets bizarres dont elle ne comprend pas la présence. Elle entreprend alors de les déballer, et elle va en même temps exhumer l'histoire d'une femme dont l'ombre pèse sur sa vie depuis toujours. Cela peut être parfois un lourd fardeau que d'avoir une mère belle et talentueuse mais que l'on n'a jamais connue.

Elle va s'efforcer de découvrir la véritable personnalité d'une femme qui se révélera plus complexe, plus secrète, et plus surprenante que l'image qu'a voulu donner d'elle sa famille. Et Catherine, toujours inquiète, maladroite et égocentrique, se trouve, bien malgré elle, confrontée à des vérités inattendues, qui la concernent et qui concernent aussi son entourage.

Mon avis:"La Boîte aux Souvenirs" est le premier roman de Margaret Forster traduit en français. C'est un auteur très apprécié en Grande-Bretagne. Ce roman est écrit avec simplicité et émotion. L'auteur sait parfaitement nous plonger dans l'être pensant de Catherine, le personnage central, par lequel tout passe. De plus, elle parvient à mettre tous les clichés de côté (pour un sujet qui, pourtant, peut facilement être traité avec de nombreux lieux communs). Mais Margaret Forster ne tombe jamais ni dans la fatalité ni dans le romanesque et sentimentalisme inutiles, ici. Elle sait décrire avec finesse, retenue, et profondeur les liens secrets qui peuvent être tissés entre les vivants et les morts. Nous voyons tout au travers de Catherine, nous connaissons tout d'elle. De plus, elle est photographe et l'auteur aime à accorder de l'importance à la description de ses clichés, de sa vision des choses, de son conception des images qui l'entourent, des sa technique... Catherine est un très beau personnage, qui a presque préféré nier de manière implicite l'existence d'une mère qu'elle n'a pas connue pour accorder toute son affection à la seconde femme de son père. Mais quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle voit sa mère refaire en quelque sorte irruption dans son existence, par le biais d'une boîte mystérieuse...
Catherine est une jeune femme seule, qui se ment à elle-même. Elle devra entamer une véritable quête d'identité et devra donc passer par une remise en question de sa personne.

Ne vous attendez pas en ouvrant ce livre, à une oeuvre pleine de rebondissements mais plutôt à un ouvrage tourné vers le "moi" du personnage, à ses interrogations, ses doutes, ses mensonges, ses blessures psychologiques... Car même si Catherine ne voulait pas se l'admettre, il y avait bel et bien une blessure enfouie en elle, comme un vide à combler. Peut-être cette boîte aura-t-elle un effet favorable sur sa conscience, sur son avenir également...
Un roman essentiellement sur le thème du silence du coeur et du pouvoir des souvenirs. Un joli roman.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La Boîte aux souvenirs

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Boîte aux souvenirs".