Quand tu aimes, il faut partir de Alina Reyes

Quand tu aimes, il faut partir de Alina Reyes

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Sahkti, le 3 avril 2006 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 46 ans)
La note : 1 étoiles
Visites : 3 054  (depuis Novembre 2007)

A survoler

Quand un livre ne nous plaît pas, on se demande toujours si il faut en parler ou bien ne réserver ses commentaires qu'à des éloges. Pourquoi ne jamais parler de ce que l'on n'a pas aimé?
Comme ce texte de Alina Reyes.
Heureusement c'est court (90 pages), sinon l'ennui qui en découle ferait partir en courant. Dur dur... Le récit d'une femme qui revient sur sa vie, ses amours, sa relation avec Oscar. Que cette femme est ennuyeuse et comme elle s'aime !
Alina Reyes possède pourtant une verve incisive qui aurait pu rendre son personnage moins moelleux et moins guimauve, une femme qui se serait battue au lieu de se complaire sur sa petite vie, une femme qui aurait renversé les barrières de l'amour au lieu de se lover dans les bras du souvenir devant l'odeur d'un café brûlant au coin du feu.
On retrouve pourtant son talent pour décrire les ambiances et les atmosphères, sa facilité à décrire l'intérieur des âmes mais que ce récit manque de tonus. Cette femme part, revient, entre les deux il ne se passe que blabla et autocritique avortée. Aucun intérêt.
Une lecture que je ne conseillerai pas ou alors vite fait bien fait.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Quand tu aimes, il faut partir

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Quand tu aimes, il faut partir".