Bellagamba, tome 1 : La chasse aux ombres
de Claude Klotz (Scénario), Max Cabanes (Dessin)

critiqué par Manhud Yrogerg, le 27 juin 2001
(Bruxelles - 41 ans)


La note:  étoiles
Enquête paranormale
Bellagamba se trouve dans une enquête complexe. La mère de sa copine est passionnée par le paranormal.
Un de ses amants éconduits fait construire une maison, réplique d'un mélange des plus célébres maisons hantées. Voilà que la maison devient véritablement hantée!!!
Distrayant.
De la métaphysique et du vin 6 étoiles

Qui est Bellagamba? Difficile à dire. Bien sûr, on sait qu’il habite une ancienne ferme dans un petit village perdu dans la France profonde. On sait aussi qu'il aime lire les philosophes et boire du très bon vin. Rapidement, on découvre également qu'il vit une relation passionnée avec Véronique, une charmante demoiselle un rien nymphomane. Mais nous n'en saurons guère plus sur lui. Pourtant, il est l'acteur principal de l'aventure. Une aventure aux accents de paranormal. Fou amoureux de la mère de Véronique, un vieux notable décide de construire pour elle une maison préhantée. La dame est en effet adepte de cartomancie. Le principe en est simple, il reconstitue minutieusement les lieux paranormaux les plus célèbres : la villa Strozzi, la maison des Poignards, le salon du comte de Vladansky... Bref un subtil mélange des choses les plus controversées. Et ce qui devait arriver arriva... la maison préhantée se transforma peu à peu en maison hantée... Mais l'enquête rationaliste menée par Bellagamba va aboutir à une autre conclusion... L’histoire rappelle les bons vieux polars où tout le monde finit par devenir suspect. Le scénariste, Klotz, est parvenu a greffer sur cette trame classique une présentation très moderne du personnage central. Il n’hésite pas à utiliser toutes les ressources combinées de la BD et du cinéma. Le dessin vif illustre bien le propos. Toutefois la couverture présente un graphisme hyperréaliste, qui n'est pas celui des planches.
Adebran

Adebran - Namur - 48 ans - 27 juillet 2001